Sans Abris - Restos du cœur = Il est difficile de voir des gens vivre dans la rue et manquer de nourriture

Publié le par Michel Durand

Sans Abris - Restos du cœur = Il est difficile de voir des gens vivre dans la rue et manquer de nourritureSans Abris - Restos du cœur = Il est difficile de voir des gens vivre dans la rue et manquer de nourriture

L’Évangile regarde le monde
Salle du Prado – rencontres – conférences - débats
Le mardi : 18 h 30 - 5 rue Père Chevrier, 69007 Lyon

> le mardi 9 mai 2017

Il est difficile de voir des gens vivre dans la rue et manquer de nourriture

Avec :

Dominique Mentré, président du Foyer Notre-Dame des Sans Abris

Bienvenu Babindama Kokani, bénévole aux restos du Cœur

 

Dominique Mentré :
« Les membres de l’association Le Foyer Notre-Dame des Sans-Abris ont la volonté de poursuivre l’œuvre initiée par son fondateur Gabriel Rosset : venir en aide aux personnes sans-abri dans un contexte sans cesse en évolution.
Hommes et femmes seuls parfois très malades, jeunes en errance, couples, femmes enceintes, familles souvent monoparentales… Tous les “Passagers du Foyer Notre-Dame des Sans-Abris“, comme les appellent nos bénévoles, sont là parce qu'ils ont perdu pied et que la vie ne leur a pas fait de cadeau. Mais la richesse de notre association est de les accueillir “avec un regard qui cherche l’autre”, au-delà de son apparence, de ses croyances, de ses différences. »

 

Bienvenue Babindama Kokami. Restos du Cœur
« Être bénévole aux Restaurants du Cœur, c'est s'engager à rendre un service désintéressé aux personnes en difficulté et partager les valeurs de l'Association et sa mission d’Aide à la Personne dans un esprit d’échange, de partage et de convivialité. L'esprit de Coluche se résume en quelques mots dans la Charte des bénévoles :
Respect et solidarité envers toutes les personnes démunies,
Bénévolat, sans aucun profit direct ou indirect,
Engagement sur une responsabilité acceptée,
Convivialité, esprit d'équipe, rigueur dans l'action,
Indépendance complète à l'égard du politique et du religieux,
Adhésion aux directives nationales et départementales. »

 

Il est difficile de voir des gens vivre dans la rue et manquer de nourriture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article