Celui qui pense qu’une croissance exponentielle infinie est possible dans un monde fini est ou fou ou économiste, déclare un économiste

Publié le par Michel Durand

Ce jeudi 6 Novembre 2014 à 19h30, c’est à l’Agora tête d’or : Lyon 6ème, 93 rue tête d’or.

Ce jeudi 6 Novembre 2014 à 19h30, c’est à l’Agora tête d’or : Lyon 6ème, 93 rue tête d’or.

Sortir de la crise par la croissance verte.

Sortie de la crise par la croissance tout court ?

Voir ci-dessous deux vidéos.

Croissance donc. 
Sacrée croissance ! Arte
Ou : Mythe de la croissance

Croissance ou décadence ?

Bref, Quelle société voulons-nous ? 

Il y a cette semaine à Lyon et ailleurs mille rencontres possibles pour aborder la question. Autant de possibilités propre à se préparer au colloque organisé par Chrétiens et pic de pétrole, les 8-9 novembre, inscriptions toujours possible, par la médiation de ce blog.

En attendant, pourquoi ne pas se rendre à la conférence tenue par Vincent Cheynet qui présente son dernier ouvrage ?

Croissance ou décadence, j’en ai déjà parlé en ce lieu.

Ce jeudi 6 Novembre 2014 à 19h30, c’est à l’Agora tête d’or : Lyon 6ème, 93 rue tête d’or.

Vincent CHEYNET, rédacteur en chef de La Décroissance, mensuel indépendant où se croisent la plupart des objecteurs de croissance. , présente son libre « Décroissance ou décadence » publié aux éditions Le Pas de côté (2014).

L’idolâtrie du développement sans fin a beau être absurde et mortifère, nous réduisant à un statut mutilé de producteur-consommateur, elle est devenue un « fait anthropologique total » qui traverse toute la société et concerne toutes les dimensions de notre être. Hérésie des temps modernes, la décroissance oppose un non séditieux à l’idéologie du sans limite.

 

 

Commenter cet article