La Fraternité est salie chaque fois qu’un enfant se trouve amené à passer une nuit dans le froid, la faim alors qu’il côtoie le gaspillage

Publié le par Michel Durand

Lyon Capital : Bruno-Marie Duffé est l’invité de L’Autre Direct ce mercredi 26 novembre.

Lyon Capital : Bruno-Marie Duffé est l’invité de L’Autre Direct ce mercredi 26 novembre.

Suite aux informations données ici-même le 26 novembre, Jean-François Valette communique aux professionnels des médias :
LES  DEMANDES DE LA COORDINATION URGENCE MIGRANTS AUX ELUS, AU PREFET DE REGION, A L’OPINION PUBLIQUE

Bonjour,
Nous nous sommes retrouvés, avec quelques-uns de vos collègues, en Conférence de Presse ce jeudi matin autour des points de l’ordre du jour adressé dans un précédent mail à la suite de l’initiative de la Coordination Urgence Migrants, animée par Bruno-Marie DUFFE, Vicaire épiscopal de l’Eglise Catholique à Lyon – en accord avec Joël ROCHAS, de l’Union Protestante de France

Voir Lyon CapitalTLMRCFRCF 2

Très synthétiquement voici les demandes que nous leur avons formulés et que nous vous invitons à transmettre aux auditeurs, téléspectateurs et lecteurs de vos médias :

  • Que l’ensemble de nos concitoyens, quelles que soient leurs convictions religieuses, philosophiques où politiques puissent avoir accès à l’appel que nous leur lançons pour manifester leur soutien au manifeste  lancé ces derniers jours visant à ce que l’ensemble des personnes vivants sur notre territoire voient ses droits humains vitaux respectés, qu’ils soient migrants, où pas. A savoir l’accès à un toit, de quoi se nourrir, se vêtir, se soigner, apprendre le Français, accéder à un travail

Signature de la pétition.

  • Afin que l’ensemble de nos responsables politiques se mobilisent à l’échelle de leurs communes où/et de leurs collectivités locales, se concertent avec les associations où/et les collectifs citoyens à l’œuvre auprès d’eux et travaillent ensemble pour améliorer ce qui se fait déjà. Qui est significatif, mais largement insuffisant au regard des besoins perçus
  • Que le préfet de Région, le Président de la Région Rhône Alpes et le Président de la future Métropole et sénateur-maire de Lyon se concertent et  organisent à très court terme des états généraux autour des urgences vitales  vécues par les migrants et les personnes vivant à la rue afin de :

- Collaborer réellement  avec l’ensemble des acteurs mobilisés à ce jour (associations, collectifs citoyens, paroisses, individus,…)

- Réaliser avec eux, et les ressources déjà existantes (MRIE), un état des lieux précis et croisé des besoins et des ressources possibles à mobiliser (financements, logements vacants, ressources associatives, citoyennes, etc.)

- Engager immédiatement un plan d’action opérationnel  pour traiter le plus vite possible les situations  brûlantes et inscrire cette volonté politique et citoyenne dans le moyen long terme.

- Mobiliser les moyens financiers, législatifs et administratifs non encore mobilisés sur cette question.

- Construire un dispositif collégial le plus large possible afin d’améliorer tout ce qui peut l’être dans le but de mieux respecter les principes de dignité rappelés par notre appartenance à l’Union Européenne et par notre devise Républicaine.

En effet la valeur de fraternité est salie, défigurée, chaque fois qu’un enfant qui n’a pas choisi la situation dans laquelle il est se trouve amené à passer une nuit dans le froid, la faim, l’insécurité. Mais aussi, chaque fois que des parents ne peuvent répondre aux besoins vitaux de ces mêmes enfants, tout en côtoyant souvent l’opulence, les gaspillages et le superflu dans lesquels vivent  certains de nos concitoyens.

Je reste à votre disposition pour plus de précisions et explicitations et vous prie de recevoir l’expression de mes plus cordiales salutations

JF Vallette, relation presse de la coordination-urgence migrants, 06 20 83 92 26, jfvallette@neuf.fr

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article