Regarder se développer les pompes funèbres musulmanes sans se mettre dans les rangs du maintien de l’identité de la culture chrétienne ?

Publié le par Michel Durand

Dans l’actuelle vie de l’Église, je m’étonne de trouver souvent l’occasion de penser, repenser, à la lettre à Diognète.

« Les Chrétiens ne sont distingués du reste des hommes ni par leurs pays, ni par leur langage, ni par leur manière de vivre ; ils n'ont pas d'autres villes que les vôtres, d'autre langage que celui que vous parlez ; rien de singulier dans leurs habitudes… Répandus, selon qu'il a plu à la Providence, dans des villes grecques ou barbares, ils se conforment, pour le vêtement, pour la nourriture, pour la manière de vivre, aux usages qu'ils trouvent établis ».

Aujourd’hui, je pense à cette lettre tout simplement parce que j’ai rencontré il y a peu de temps une personne incitant à se fournir en produit divers auprès du groupement d’achat le Cèdre. C’est une organisation tenue par des chrétiens, au service des communautés chrétiennes ; « on peut lui faire confiance ».

N’est-ce pas là une tendance au communautarisme ?

Certes, la personne qui me fit l’article du Cèdre nia. Je ne peux que noter, dans l’ambiance des communautés nouvelles, dans l’atmosphère de ladite évangélisation, que ce regroupement d’intérêt à destination d’une seule population est très tendance. Efficace. Rentable.

Dans le quotidien La Croix, une mère de 4 enfants, 40 ans témoignent : « J'avais fréquenté pas mal de pépinières d'entreprises classiques et de chambres de commerce, mais monter un projet chrétien c'est autre chose, relève-t-elle. J'éprouvais le besoin d'entrer en contact avec d'autres entrepreneurs chrétiens qui sont passés avant moi par les mêmes étapes et ont réfléchi à la spécificité d'un projet chrétien : prier avant d'agir, veiller à ne pas se l'approprier… »

On se trouve dans la dynamique des groupes Alpha dont le président des parcours Alpha France dit : « L'Église est le lieu où, en permanence, Dieu fait du nouveau, inspire des projets pour notre monde. Notre désir, en invitant des personnes très différentes, de sensibilités et d'Églises diverses, en portant ce Forum dans la prière, c'est précisément de détecter la nouveauté de Dieu, la saluer et si possible en être les serviteurs. La vision en toile de fond, c'est de faire des disciples. Aider des communautés chrétiennes à devenir des terreaux pour l'évangélisation. Avec ce Forum Leadership*, nous souhaitons participer à une Église où chacun trouve sa place et où les ministres ordonnés soient au service du déploiement du sacerdoce commun des chrétiens. »

Ministre ordonné suis-je à ma place quand je favorise une tendance communautariste ?

Qu’est-ce qu’un entrepreneur chrétien ? Y aurait-il un travail chrétien et un travail pas chrétien ? Voilà une question bien ancienne.

Le clou dans cette perspective, je le trouve dans les Pompes funèbres catholiques. Elles sont les meilleures, car à but non lucratif. Est-ce prouvé ? Il faut assurément que les ouvriers de ce service catholique des funérailles, largement promu, à ma connaissance, par les  évêques, gagnent leur vie. Communautarisme ? On ne va pas quand même laisser se développer des pompes funèbres musulmanes sans se mettre dans les rangs du maintien de l’identité de la culture chrétienne !

Les sépultures des hommes et des femmes, conduites par les services municipaux n’assument-elles plus leur fonction civile et humaine ? Il est vrai que la libre concurrence imposée par le libre marché a changé la donne.

« Les chrétiens sont dans le monde ce que l'âme est dans le corps », doivent-ils se doter de services qui, plus humains, seraient chrétiens ?  Je ne peux m’empêcher de me questionner.

 

* Plus de 800 chrétiens, catholiques et évangéliques, se sont retrouvés samedi et dimanche salle Wagram à Paris pour le 2e Forum Leadership organisé par l'association Alpha. Un vaste laboratoire d'idées destiné à encourager des projets d'évangélisation et à révéler les talents d'entrepreneurs chrétiens.

 

 

 

 

Publié dans Anthropologie, Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article