Christ, nous sommes faits pour nous donner à toi, et aux autres, comme tu te donnes à ton Père et aux hommes

Publié le par Michel Durand

Etudier le corps du Christ, J.M. Alberola, 1989-1990,Fusain, huile et pastel  sur papier beige,193,5 x 123,4 cm. Centre Georges Pompidou

Etudier le corps du Christ, J.M. Alberola, 1989-1990,Fusain, huile et pastel sur papier beige,193,5 x 123,4 cm. Centre Georges Pompidou

Hier, dans mon étude d’Évangile à propos de la Transfiguration, j’ai cité Jean-Claude Brunetti, prêtre du Prado, du diocèse de Chambéry. Il fut ordonné Prêtre en 1967. Délégué épiscopal pour les Églises orientales, il officie au Sacré-Cœur à Chambéry et tient un blog. C’est là que j’ai trouvé sa méditation sur la transfiguration :

Marc 9, 1-10
Sur la montagne de l'Exode, Moïse n'avait vu que ton dos, Seigneur (Exode 33, 18-23) et plus tard, Elie avait reconnu ta Présence dans le silence d'une brise légère (1 Rois 19, 9-13). Sur la montagne de Galilée, tout débordants de joie, ils te contemplent :"Celui que nous n'avions vu que de loin, voici qu'il est venu jusqu'à vous avec un visage d'homme."

Théophanie...

L'espace d'un instant, tu révèles, à trois de tes disciples, que tu es Dieu, Seigneur Jésus, et que Celui que jusqu'alors on avait considéré comme unique et solitaire est en fait un formidable nœud de relations dans lequel s'exprime l'immense amour du Père pour le Fils et du Fils pour le Père dans un même Esprit. Mystère qui réduit au silence notre raison, nous ne pouvons que recevoir cette révélation qui ne s'inscrit pas comme un savoir de plus dans notre intellect, mais qui vise à transformer notre cœur pour nous ajuster un peu plus à toi ! Puisque tu es si pleinement amour et que tu nous as fait à ton image, seul l'amour peut donner sens à notre vie. Nous sommes faits pour nous donner à toi, et aux autres, comme toi-même te donnes entièrement à ton Père et aux hommes. Si nous demeurons à ton écoute alors, par ton Esprit, tu nous façonnes un cœur de fils, semblable au tien, et avec toi nous pouvons réellement appeler Dieu notre Père

Reprendre sa vie en main. Guérison de l'homme à la main paralysée (Luc 6, 6-11 ; Matthieu 12, 9-14) Texte biblique écrit et lu par le père Jean-Claude Brunetti.

Publié dans évangile

Commenter cet article