Faut-il sous l’égide des Nations unies, une action internationale pour stopper une agression injuste dans cette Troisième Guerre mondiale ?

Publié le par Michel Durand

Faut-il sous l’égide des Nations unies, une action internationale pour stopper une agression injuste dans cette Troisième Guerre mondiale ?

Des connaissances pakistanaises à Lyon, m’informent sur ce qui se vit de terrible dans l’absence de liberté religieuse. En Inde, il y a des chrétiens depuis le premier siècle dans la suite de l’apôtre Thomas. Nous connaissons les Syro-Malabar. La présence d’Églises chrétiennes dans ces régions n’est pas récente même si l’on parle d’Église fondée en 1970, l’Église du Pakistan. Près de chez moi, à Lyon, j’ai rencontré une famille pakistanaise, chrétienne dont l’arrière arrière-grand-père est devenu chrétien suivant son propre désir après avoir rencontré un religieux missionnaire. J’ai vu des photos et j’espère avoir l’opportunité d’écrire sur la naissance chrétienne de cette famille venue en France il y a plus de 15 ans pour fuir les persécutions antichrétiennes.

Proche-Orient, Moyen-Orient, nous connaissons ceux qui alimentent la guerre. Je le répète, la troisième guerre mondiale est présente et c’est pour nous protéger que nous gardons silence. Nous savons qu’Israël voilant le terrain, le foyer des combats est en permanente alimentation.

Ceci dit, faut-il pour autant, en théologie catholique, reprendre le concept de la guerre juste ? Je serais plutôt contre ? Mais, alors faut-il face aux vains discours diplomatiques laisser faire ? La question n’est pas simple. Quelles sont les bonnes décisions entre pacifismes et va-t’en guerre ?

Du Nigeria au Pakistan, des guerriers (Talibans, de étiudiants ?) agitent leur croyance en dieu pour étendre leur pouvoir. Des théologiens musulmans n’approuvent pas, mais où est l’efficacité de leurs paroles ? Les États devraient-ils prendre les armes ?

Je rassemble dans cette page plusieurs liens qui soulèvent la difficile question.

Tour d’abord Mgr Silvano Tomasi, observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU (Genève) : « Nous devons stopper cette sorte de génocide, sinon, nous nous lamenterons plus tard ». Il estime que « peut-être l’action miliaire est nécessaire en ce moment ». Il y a urgence « de faire en sorte que tous ceux qui fournissent des armes et de l’argent aux fondamentalistes, les pays qui tacitement les appuient, soient dévoilés au grand jour et arrêtent de les soutenir ainsi, parce qu’au bout du compte cela ne fait du bien ni aux chrétiens ni aux musulmans ».

Attentats au Pakistan : le Pape François exprime sa douleur : Radio Vatican.

ONU: Le représentant du Vatican soutient l'usage de la force contre l'EI : Radio Vatican

CARÊME 2015, témoignage d'une église dans le diocèse de Faisalabad au Pakistan.

Vive émotion après un double attentat commis contre des églises chrétiennes à Lahore

Des centaines de chrétiens en colère ont lancé des pierres sur les policiers, qu'ils accusent de ne pas les protéger. Voir ici.

Colère de chrétiens pakistanais après un double attentat les visant. Voir ici.

Publié dans Politique

Commenter cet article