Quelles ressources spirituelles pour faire face à l'épuisement des ressources naturelles et quelles pistes d'actions face à la crise climatique ?

Publié le par Michel Durand

 Quelles ressources spirituelles pour faire face à  l'épuisement des ressources naturelles et quelles pistes d'actions face à la crise climatique ?
 Quelles ressources spirituelles pour faire face à  l'épuisement des ressources naturelles et quelles pistes d'actions face à la crise climatique ? Quelles ressources spirituelles pour faire face à  l'épuisement des ressources naturelles et quelles pistes d'actions face à la crise climatique ?
 Quelles ressources spirituelles pour faire face à  l'épuisement des ressources naturelles et quelles pistes d'actions face à la crise climatique ?

Voir ici la proposition avec Alternatiba !

Henri l’écrit : « nous avons été agréablement surpris par l'assistance au Prado ce samedi ». Et Bénédicte : « le stand CPP a connu une très grande affluence le dimanche ».

Henri, Bénédicte, Gwendolyn, Joseph… disent avoir beaucoup aimé être présents au sein d’Alternatiba sous le vocable de CPP, chrétiens et pic de pétrole. Un « stand » où l’on a rencontré beaucoup de personnes à l’écoute de nos raisons d’être, comme chrétiens, c’est-à-dire attachés à l’Évangile dans la suite de Jésus-Christ. Certains furent agréablement surpris de voir la présence de chrétiens en ce lieu.

Il y eut aussi quelques paroles (très rares) affirmant, que seul l’humain compte et que les religions n’avaient pas leur place en ce lieu alternatif.

Enfin, moi-même, dans le dialogue je me suis senti obligé de dire et d’écrire : Je remercie les organisateurs d’Alternatiba d'avoir ouvert la porte du village Alternatiba à CPP. Je dois désormais reconnaître que la phase spirituelle (notamment évangélique) n'est pas étrangère à ce qui fut vécu en ces trois jours.

Et encore : « Il y eut beaucoup plus de personnes que je ne le pensais à l'atelier de samedi au Prado (45 personnes). Et, surtout, un échange simple et vrai.

Le lendemain, dimanche, sur les berges du Rhône, j'ai entendu d'agréables témoignages à propos des diverses conférences.

Beaucoup de gens présents au stand pour partager la nécessité d’un approfondissement intellectuel et spirituel afin de bien viser l’action à entreprendre et de tenir dans l’action. Je parle d’engagement politique ».

Et encore 
- Pierre : Pour moi c'est important de connecter le spirituel au matériel, qui ne devraient faire qu'un au travers de nos portes de la perception. J'ai passé un peu de temps dans des pays où chaque objet, chaque feuille d'arbre, chaque filet de ruisseau est chargé de "sainteté". On a beaucoup perdu ça dans nos contrées bétonnées, asphaltées et publicitisées. Ca demande un peu plus d'effort, c'est moins instinctif. Mais ça fait tellement de bien.

-Guillaume :  Le soutien de CPP a contribué à faire de l'ensemble quelque chose de sincère et sans doute de beau. Nous espérons que nous continuerons sur cette lancée enthousiasmante. Les prochaines échéances sont notre participation (=Alternatiba) à l'évènement du 10-11 novembre à Lyon (venue de Yeb Sano depuis l'Italie jusqu'à Paris), à la marche pour le climat du 28 novembre à Lyon puis au village mondial des alternatives à Montreuil le 5 et 6 décembre. Il faut que ces jours là nous marquions un grand coup face à l'inertie et au manque de lien avec le terrain du processus COP

Publié dans Politique

Commenter cet article