La vie invente chaque jour du nouveau au sein de notre société où de nouvelles solidarités se tissent.

Publié le par Michel Durand

La vie invente chaque jour du nouveau au sein de notre société où de nouvelles solidarités se tissent.

Après son livre Solidarités émergentes institutions en germe, voir la vidéo ci-dessous, Olivier Frérot vient d’écrire Penser une société ouverte et vive s’enrichir des philosophies et des spiritualités du monde, chez Chroniques sociales, dont voici la présentation de l’éditeur :

Les valeurs qui les sous-tendent ne sont plus, comme au temps jadis de la Modernité, fondées sur la croyance en la maîtrise et la puissance de la technique et de la science, mais sur l’altérité, c’est-à-dire sur les relations fluides et imprévisibles qui relient les humains entre eux et, au niveau de notre planète, les humains, les vivants et les choses, ouvrant le moment écologique dans lequel nous sommes entrés.

De nouvelles institutions émergent de cet en-commun qui apparaît, à bas bruit, dans l’horizontalité de la société. Elles se fondent sur la non-puissance et la non-permanence, et elles se montrent plastiques et en transformation continuelle. Pour les penser, nous devons revisiter nos philosophies.

Dans cet ouvrage, l’auteur se tourne vers des philosophies pour lesquelles la raison devient seconde par rapport à la vie et à l’existence, là où les paradoxes règnent et où le discours rationnel et scientifique cède la place à la sensibilité, à l’art et à la poésie.
Ces philosophies de la liberté, de l’advenir et de l’impossible, s’enracinent dans les pensées de l’existence et de l’indicible, au croisement de l’immanence et de la transcendance, marginalisées au profit des philosophies purement rationnelles dominantes aux XIXe et au XXe siècles. Elles retrouvent aujourd’hui un espace de déploiement inattendu, qu’active la rencontre, à l’échelle de la planète, entre les sagesses et les spiritualités des différentes civilisations.

Irriguant une nouvelle anthropologie, elles ouvrent des chemins inédits et enthousiasmants pour la pensée et pour l’action à travers l’incertitude et l’incomplétude de notre monde.

La vie invente chaque jour du nouveau au sein de notre société où de nouvelles solidarités se tissent.

Commenter cet article