Questionner le vacillement entre humain et inhumain et dévoiler les logiques qui servent de soubassement aux pires exactions.

Publié le par Michel Durand

 Questionner le vacillement entre humain et inhumain et dévoiler les logiques qui servent de soubassement aux pires exactions.
 Questionner le vacillement entre humain et inhumain et dévoiler les logiques qui servent de soubassement aux pires exactions. Questionner le vacillement entre humain et inhumain et dévoiler les logiques qui servent de soubassement aux pires exactions.

Ils ont une bouche et ne parlent point, des yeux et ne voient point, des oreilles et n'entendent point, un nez et ne sentent point… Cf  psaume 115

Les politiques sont comme les faux dieux ; pour suivre leurs principes, ils se montrent sourds et aveugles. Alors l’inhumain s’installe dans nos comportements. Plus de 1000 morts et disparus en 12 jours en Méditerranée.

Dimanche matin j’ai écouté Alain Renaut sur France-inter à 7h 20. Je pense qu’il exprime ce que pensent de nombreux militants et français accueillant des migrants.

Alors que l'État a décidé cette semaine de prendre en charge le camp de réfugiés de Grande Synthe dans le Nord, pour vraisemblablement le fermer à plus ou moins court terme, que penser de l'accueil que nous faisons aux migrants ? Vouloir tenir éloignés les pauvres du monde avec comme souci premier le bien-être de nos concitoyens, est-ce injuste ou au contraire justifiable ? Comment la philosophie peut nous aider à penser ces situations extrêmes ?

Alain Renaut : Vouloir tenir éloignés les pauvres du monde avec comme souci premier le bien-être de nos concitoyens, est-ce injuste ou au contraire justifiable ?

Je vous invite à écouter sur France-inter.

et, ci-dessous : France culture.

Publié dans Politique, migration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article