Celui qui a l'Esprit de Dieu a un grand trésor. C'est dans l'oraison qu'on apprend tout. Qu'on laisse faire Dieu. A. Chevrier

Publié le par Michel Durand

Celui qui a l'Esprit de Dieu a un grand trésor. C'est dans l'oraison qu'on apprend tout. Qu'on laisse faire Dieu. A. Chevrier
Celui qui a l'Esprit de Dieu a un grand trésor. C'est dans l'oraison qu'on apprend tout. Qu'on laisse faire Dieu. A. Chevrier

Philippe Brunel, responsable du Prado de France, adresse à ses confrères (j’en suis un) la demande de publier largement « une invitation qui s’adresse aux prêtres diocésains ».

Je pense adéquat de la déposer sur cette page.

Il s’agit de permettre à des confrères prêtres de mieux connaître la figure du Père Chevrier. Nous proposons donc un pèlerinage sur les lieux historiques de sa vie et de son ministère.

Cette proposition se veut très ouverte ; elle n’est pas une « session Prado ». Elle s’adresse à tout prêtre diocésain. Par exemple, on peut faire librement des pèlerinages à Assise sans envisager pour autant de devenir franciscain ou à Tamanrasset (Assekrem) sans devenir petit frère de Jésus ou en différents autres lieux tout simplement parce que ce sont des routes pour toute l’Église...

Antoine Chevrier

Un prêtre saisi par Jésus-Christ et son Évangile

Pèlerinage à Limonest, 2054 chemin de Saint-André, 04 78 35 14 30

animé par le Prado de Limoges

Invitation aux prêtres diocésains

du 14 mai (au soir) au 17 mai (après-midi) 2017

partages d'Evangile : conférences : visites sur Lyon

Estimation du coût du séjour à Limonest - 150 €

Ah, l'Évangile !

Sa boussole à lui c'est l'Évangile, cet Évangile qui a fait de lui un homme libre : 18 000 pages écrites de méditations sur la vie de Jésus, bien qu'il n'ait jamais écrit de traité systématique. Il est passionné. « Connaître Jésus-Christ c'est tout, le reste n'est rien. » Sa vie est brûlante. Chaque jour, il prie Dieu pour recevoir son Esprit : « Celui qui a l'Esprit de Dieu a un grand trésor. C'est dans l'oraison qu'on apprend tout. Qu'on laisse faire Dieu. »

La Vierge Marie tient une grande place ; chaque jour il médite et commente en public les mystères du Rosaire afin de contempler la vie de Jésus.

Pour Antoine Chevrier, le Christ est au centre et il écarte toute incantation moralisante qui pourrait désespérer les pauvres gens accablés de misère ou de fatigue. Attaché à la personne de Jésus, séduit par lui comme le fut saint Paul, il le prend pour seul maître. « Aimer comme Jésus l'a fait », deviendra la devise qu'il affichera dans l'ancienne salle de bal devenue chapelle : « Aimez-vous comme je vous ai aimés ».

En lui, brûle le feu de l'Évangile. De temps en temps, il se rend dans une petite grange à Saint-Fons, à quelques kilomètres de Lyon. Devant la crèche pour les animaux, il médite la vie de Jésus. Il voudrait que l'Évangile devienne pour tous une maison accueillante que l'on aime visiter et où l'on goûte le bonheur de « demeurer longuement ».

Programme

Accueil : Dimanche soir, 14 mai, repas à 19 h

  • Lundi : Laudes à l'oratoire

Pour ceux qui veulent, Vidéo : fils et filles du Père Chevrier

Conférence « La grâce de Noël, la décision, appel à la sainteté », « connaître Jésus Christ c'est tout »

Étude d'Évangile

 

12 h 30 Repas

Rendez-vous à Saint-Fons : Près du « Tableau de Saint-Fons »

  • Mardi : Messe avec le séminaire

Visite et conférence : Manuscrits d'Antoine Chevrier

Conférence : « Antoine Chevrier un homme libre, libéré par l'Évangile»

 

Étude d'Évangile

 

12 h 30 Repas

Conférence : « Le ministère dans la diversité des cultures »

 

  • Mercredi

Laudes et messe avec le séminaire.

Conférence : « Antoine Chevrier formateur et accompagnateur spirituel»

Conférence : « le Prado comme vocation »

 

12 h 30 REPAS

Visite à ARS

 

« bienheureux Antoine Chevrier, l'ami des pauvres »

 

C'est Jésus-Christ qu'il faut chercher, c'est avec lui qu'il faut bâtir, c'est pour lui qu'il faut édifier ; c'est son esprit qu'il faut chercher, c'est lui qu'il faut chercher et poser comme fondement de tout... C'est donc à lui à tout faire, à choisir, à appeler, à bâtir, à rejeter, à appeler qui il lui plaira. Tout ce que nous pouvons faire, c'est de montrer le chemin, de faire connaître ce que Notre Seigneur a dit lui-même, la voie qu'il a suivie, et à chacun de voir ensuite s'il veut suivre Notre Seigneur.

Père Chevrier « Le Véritable Disciple » Page 103 note 1

 

 

Liens : Prado de France ; Prado Général

Contact pour le Prado de France : pradodefrance@leprado.org

 

Contact / inscription

Maison du Prado Saint-André

2054, Chemin St André, 69760 Limonest

e-mail : standre@prado-limonest.com Tél : 04 78 35 14 30

 

Publié dans Eglise, Prado, évangile

Commenter cet article