On pleure deux fois au Prado. «Une première fois car je ne voulais pas y entrer et une deuxième fois car je ne voulais pas le quitter»

Publié le par Michel Durand

On pleure deux fois au Prado. «Une première fois car je ne voulais pas y entrer et une deuxième fois car je ne voulais pas le quitter»

L’ÉVANGILE REGARDE LE MONDE
Salle du Prado – rencontres – conférences - débats
Le mardi : 18 h 30 - 5 rue Père Chevrier, 69007 Lyon

> le mardi 7 février 2017

Les instituts éducatifs de la Fondation du Prado

Depuis 157 ans, suite au père Antoine Chevrier, les instituts éducatifs de la Fondation du Prado* protègent et guident les jeunes sur le chemin de la vie. Le Prado c’est aussi une « branche » parfois méconnue, celle de la mission pour l’enfance et la jeunesse en difficulté.

- Denis Poinas, président de la Fondation du Prado « enfance et jeunesse »,
-
Lionel Belkhirat, directeur général Association Prado Rhône-Alpes
-
Claudine Pillot, directrice de l’Institut thérapeutique éducatif pédagogique Antoine Chevrier

présentent les grandes lignes de l’évolution de la mission pour l’enfance depuis 157 ans et témoigneront de la réalité de la Fondation en 2017.

Un retour sur notre histoire, mais aussi un regard sur les enjeux de demain pour la jeunesse en difficulté de notre pays  ------- >

1 - Denis Poinas, président de la Fondation du Prado « enfance et jeunesse » 

2 - Lionel Belkhirat, directeur général Association Prado Rhône-Alpes

3 - Claudine Pillot, directrice de l’Institut thérapeutique éducatif pédagogique Antoine Chevrier,

1 - Denis Poinas, président de la Fondation du Prado « enfance et jeunesse » 

2 - Lionel Belkhirat, directeur général Association Prado Rhône-Alpes

3 - Claudine Pillot, directrice de l’Institut Thérapeutique Educatif Pédagogique Antoine Chevrier

Publié dans Anthropologie, évangile, Prado

Commenter cet article