Le cercle de silence de Lyon. Cette initiative, déjà ancienne, rappelle ce qui devrait être une évidence pour toute conscience humaine

Publié le par Michel Durand

Le cercle de silence de Lyon. Cette initiative, déjà ancienne, rappelle ce qui devrait être une évidence pour toute conscience humaine
Le cercle de silence de Lyon. Cette initiative, déjà ancienne, rappelle ce qui devrait être une évidence pour toute conscience humaine
Le cercle de silence de Lyon. Cette initiative, déjà ancienne, rappelle ce qui devrait être une évidence pour toute conscience humaine

Une participante au cercle de silence de Lyon a rédigé cet article pour le journal des retraités CFDT. Je place en ce lieu ce texte avec l’accord du comité de rédaction du  journal Le retraité du Rhône que vous pouvez trouver en « pièce jointe ».

Donner à lire cette page accompagne l'invitation à venir au concert "Les Chant' sans pap'Yé"

 

SOCIETE / Le cercle de silence de Lyon

 

Cette initiative, déjà ancienne, rappelle ce qui devrait être une évidence pour toute conscience humaine : « Avec ou sans papiers, l'étranger est une personne et la dignité d'une personne ne se discute pas, elle se respecte ».

 

« Notre silence le crie »

 

Initiés à Toulouse en 2007, les Cercles de silence ont essaimé dans 180 villes en France. Ils s'inscrivent dans le cadre des manifestations non-violentes et sont inspirés par Gandhi, Saint François d'Assise, l'esprit évangélique. Des paroissiens, des membres d'associations ou de réseaux catholiques, protestants ou juifs côtoient en silence des membres venus de sections du PS, de la Ligue des droits de l'homme, de RESF (Réseau éducation sans frontières), de Médecins du monde...

 

UN CERCLE « OUVERT À TOUS » 

 

Deux lumières posées devant l'Hôtel de ville focalisent l'attention et la méditation des présents qui forment cercle. Selon les mois et selon l'actualité (par exemple au moment de la déclaration de L. Wauquiez contre l'accueil des migrants), le ou les cercles rassemblent de 50 à 500 personnes. Les présents réguliers sont majoritairement de vieux militants (des camarades de la CFDT en font partie), mais des passants, curieux, s'arrêtent devant les deux banderoles pour les lire. Et surtout, beau signe d'espoir, des jeunes acceptent de prendre les tracts distribués sur la place des Terreaux. Ils s'informent, discutent quelques minutes, certains se décidant à rejoindre le cercle, comme le font quelques femmes portant foulard.

 

ACTIONS SOLIDAIRES, CITOYENNES ET POLITIQUES

 

Ces présences mensuelles, symboliques, débouchent sur des actions individuelles et/ou collectives pour :

- soutenir, accueillir des réfugiés et résoudre leurs problèmes juridiques ;

- dresser un bilan (négatif parce qu'inefficace ) des politiques migratoires françaises et européennes ;

- comprendre la démarche de migration : pourquoi une personne accepte-t-elle de perdre ses attaches et de risquer sa vie en migrant ?

- rappeler l'histoire de la France, pays riche d'immigrations diverses ;

- lutter politiquement contre les choix électoralistes qui s'appuient sur la peur et la recherche de boucs émissaires ;

- dénoncer les lois d'enfermement et d'expulsions ;

- soutenir les citoyens et les lois qui exigent le respect des droits humains et proposent une politique migratoire respectueuse de la dignité des personnes.

 

Rejoignez le Cercle, le 2ème mercredi du mois, de 18h30 à 19h30  Place des Terreaux,  relayez son action, informez-vous sur le site : cercledesilence.fr ou au 04 72 98 36 43

 

Thérèse Bunel

Le cercle de silence de Lyon. Cette initiative, déjà ancienne, rappelle ce qui devrait être une évidence pour toute conscience humaine

Commenter cet article