Certes avec discrétion, la famille du Prado prend les moyens d’exprimer la force spirituelle et apostolique du fondateur P. Antoine Chevrier

Publié le par Michel Durand

préparation du repas au camping

préparation du repas au camping

source de la photo

J’ai reçu ces derniers jours des avis de la famille du Prado donnant à penser que ses membres sortent quelque peu d’un mode de communication marquée par la frilosité. En 2010, le quotidien La Croix rédigeait un article pour parler du 150ème anniversaire de la fondation du Prado en soulignant que  « La discrétion serait une marque de fabrique des pradosiens qui préfèrent le témoignage par l'exemple à une déclaration ronflante ».

En fait, il convient d’associer modestie et nécessaire communication. Présenter ses initiatives sans triomphalisme époustouflant. C’est ce que j’ai ressenti en lisant la page centrale de La Croix du dimanche 13-14 mai 2017.

Devenir animateur de camping avec le Prado

« Pour la quatrième année, la famille du Prado propose aux jeunes de 18 à 30 ans de venir animer des activités pour les enfants de familles populaires séjournant au camping Notre-Dame de l’Espérance, propriété des sœurs des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie, à Bourgenay, près des Sables-d’Olonne, en Vendée. « Une équipe composée de sœurs, d’un prêtre, d’un diacre et son épouse, membres de la famille du Prado, sera présente avec les jeunes pour étudier et partager avec eux l’Évangile au quotidien, afin de leur faire découvrir la spiritualité du Père Chevrier, ce prêtre lyonnais, fondateur du Prado, qui s’est engagé auprès des enfants pauvres au XIXe siècle », explique le Père Nicolas Pasquiet, du diocèse de Luçon, lui-même « pradosien ». Hébergés sous tente, les jeunes auront aussi du temps, assure-t-il, pour profiter de la plage et des visites.

Du samedi 22 juillet à 17 heures, au vendredi 28 juillet à 17 heures. Tarif : 100 € pour la semaine. Inscriptions avant le 1er juillet

Rens. : soeurs du Prado ou nicolas.pasquiet@catho85.org

 

Ce qui peut aider des séminaristes à se former au ministère de prêtre diocésain

Peu de temps avant, je relisais une lettre du recteur du séminaire, Bruno Cadart, invitant tous les membres de la famille du Prado en France à communiquer une invitation à un week-end pour découvrir les chemins ouverts par le Père Chevrier.

Bonjour,

A l’instar du Curé d’Ars, le Père Chevrier est une figure de prêtre qui peut aider des séminaristes à se former au ministère de prêtre diocésain.

Aussi, tous les ans, le premier week-end de septembre, le séminaire du Prado propose une session pour découvrir le chemin ouvert par le Père Chevrier et qui rejoint si fort l’Exhortation Apostolique "La joie de l'Évangile" du Pape François.

Cette année, ce sera du vendredi 1er à 17h au lundi 4 septembre à 14h sur le thème :

« Connaître Jésus Christ et le faire connaître, c’est tout »

Avec la participation de Mgr Dominique Blanchet

Tu es prêtre, frère, sœur, laïque consacrée, diacre, laïc en lien avec la famille du Prado. Pourrais-tu prendre un temps, seul et/ou en équipe, pour regarder quels gars tu connais et qui seraient susceptibles d’être intéressés par une telle proposition.

Tu sais qu’il n’y a rien de mieux qu’un tract donné de la main à la main, ou envoyé en email avec un mot personnalisé

Tu as peut-être aussi idée d’endroits où laisser « traîner » cette invitation…

Tu connais peut-être des gens autour de toi à qui faire suivre ce courrier pour qu’ils le fassent connaître (responsables de services des vocations, paroisses, abbayes, etc.)

D’avance, je t’en remercie et t’assure de ma prière. Très fraternellement.

 

Mais qui est le Père Chevrier . C’est quoi le Prado ?

Pour répondre à cette question je vous laisse regarder la vidéo ci-dessous en date du 4 mai 2017

Publié dans Eglise, Prado

Commenter cet article