Les rencontres du Mardi dans la salle du Prado lyonnais en janvier avec Robert Peloux et Regis Chazot

Publié le par Michel Durand

Les rencontres du Mardi dans la salle du Prado lyonnais en janvier avec Robert Peloux et Regis Chazot
Les rencontres du Mardi dans la salle du Prado lyonnais en janvier avec Robert Peloux et Regis Chazot

Tout d'abord : meilleurs vœux pour 2018 ! 
Voir ici ce que je nous souhaite. 

 

En Janvier 2018 au Prado de Lyon :
deux rencontres à 18 h 30 !

Maison du Prado 5-9 rue Père Chevrier, 69007 LYON

 

La première ————> 9 janvier 2018 :
Les religiosités populaires :
des pratiques de foi surprenantes

avec Robert Peloux, prêtre du Prado

Régulièrement des enquêtes sont publiées et montrent une Église catholique en perte de vitesse. Les repères habituels (messes dominicales, nombre de mariages ou d’enfants en catéchèse) indiquent une baisse importante de l’influence de l’Eglise dans la vie quotidienne, tout particulièrement en France. En même temps, chacun vérifie que si ce que l’on appelle la pratique religieuse a fortement chuté, nombreuses sont les personnes qui portent toutes sortes de questions concernant le sens de leur vie ou manifestent de profondes préoccupations religieuses. Mais la confiance dans les grandes institutions, dont l’Église catholique, s’est érodée et beaucoup cherchent en eux-mêmes, ou dans de petites communautés, des réponses pour les aider à vivre. Ils redécouvrent ainsi des pratiques qui semblaient être dépassées et ne pouvoir se maintenir face à la critique de la raison notamment.

 

 

 

Les rencontres du Mardi dans la salle du Prado lyonnais en janvier avec Robert Peloux et Regis Chazot

La deuxième ——-> 30 janvier :
en musique petit chemin spirituel

avec Regis Chazot

Régis CHAZOT, diacre de la Communauté Mission de France, écrit et compose chants et musique cherchant à rendre compte de sa vie de croyant pour aujourd’hui. Nourrie de sa vie d’époux, de père, de soignant en EHPAD*, de son ministère diaconal, de choriste au Rhapsodia ensemble vocal, il tente d’écrire ce qu’il comprend de Celui que l’on appelle Dieu, faute de trouver mieux. Depuis que l’homme est au monde, la musique et la poésie permettent de s’approcher du mystère : la pulsation qui rythme la cadence de la vie, les silences qui font entendre les harmoniques résonnant dans les cœurs... L’enchevêtrement des mots des notes et des accords s’essaye à une musique cordiale qui bat du cœur de Dieu au corps de l’homme. 

* établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes 

Les rencontres du Mardi dans la salle du Prado lyonnais en janvier avec Robert Peloux et Regis Chazot

Publié dans Eglise, Prado, Art, évangile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article