Saints prophètes d’Israël et leurs successeurs, revenez, ils sont devenus fous certains de ceux qui dirigent les peuples

Publié le par Michel Durand

Saints prophètes d’Israël et leurs successeurs, revenez, ils sont devenus fous certains de ceux qui dirigent les peuples
Ajoutée le 6 déc. 2017

« Ma pensée va maintenant à Jérusalem. A ce sujet je ne peux pas ne pas dire ma profonde inquiétude pour la situation qui s’est créé ces derniers jours, et, en même temps, je dois adresser un appel pour que tous s’engagent à respecter le status quo de la ville, en accord avec les pertinentes Résolutions des Nations Unies. Jérusalem est une ville unique, sacrée pour les juifs, les chrétiens et les musulmans, où tous vénèrent les Lieux Sacrés des différentes religions. Elle a une vocation spéciale pour la paix. Je prie le Seigneur que cette identité soit préservée et renforcée au bénéfice de la Terre Sainte, du Moyen Orient et du monde entier. Que la sagesse et la prudence prennent le pas pour éviter d’ ...

 

Communiqué du Collectif 69 Palestine le 6 décembre 2017

Annexion de Jérusalem : Trump fauteur de guerre !

 

À Lyon : Rassemblement unitaire de protestation samedi 9 décembre

 

Nous dénonçons, avec la plus grande force, la décision de D. Trump de reconnaître Jérusalem capitale unifiée d’Israël en y transférant l’ambassade des USA.

Faut-il rappeler qu’Israël n’existe que par la résolution 181 de l’ONU et que celle-ci prévoyait que Jérusalem soit protégée par une zone internationale. Ce n’est que par la force armée qu’Israël s’est approprié la partie Ouest d’abord, puis en 1967 Jérusalem-Est.

Trump ainsi, à la suite de Netanyahu, piétine l’ONU et le droit international, notamment la résolution 2334 du 23 décembre 2016.

Jérusalem est depuis des siècles une ville sainte pour les trois religions monothéistes, elle ne peut être la capitale du seul État juif.

Cet acte sera perçu comme une véritable provocation vis-à-vis des chrétiens et des musulmans du monde entier.

Nous le rappelons encore, la justice en Palestine est le premier pas vers un apaisement des tensions au Moyen Orient et renforcera le vivre ensemble en France.

- Nous appelons chacun à se mobiliser contre cette décision

- Nous appelons notre gouvernement à dénoncer clairement cette décision et renoncer à la rencontre avec Netanyahu prévue le 10 décembre à Paris.

- Participons nombreux au

Rassemblement unitaire de protestation :

Samedi 9 décembre à 15 h

Place de la République

LYON

Collectif 69 Palestine le 6 décembre 2017

Publié dans Eglise, Politique, Anthropologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article