Que vivent les jeunes d’un centre éducatif fermé - CEF - Rencontre avec Lionel Belkhirat, éducateur - protection de l'enfance

Publié le par Michel Durand

Que vivent les jeunes d’un centre éducatif fermé - CEF -  Rencontre avec Lionel Belkhirat, éducateur - protection de l'enfance
Que vivent les jeunes d’un centre éducatif fermé - CEF -  Rencontre avec Lionel Belkhirat, éducateur - protection de l'enfance

Vidéo de la rencontre dans la salle du Prado

Conférences-débats du Prado de Lyon, l’Évangile regarde le monde

mardi 3 avril 2018 à 18 h 30

Entrée : 5 rue Père Chevrier, 69007 Lyon

Le Prado (protection de l’enfance -dont l'Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique Antoine Chevrier) gère deux Centres Éducatifs Fermés (CEF) dans la Loire et l’Allier. 
Ces établissements, relevant de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, accueillent des adolescents placés par un magistrat compétent, à la suite d’actes délictueux ou criminels.

Qui sont les jeunes pris en charge dans les CEF ?
Les CEF accueillent des mineurs délinquants âgés de 13 ans à 18 ans, multirécidivistes (commettant toujours le même délit) ou multiréitérants (commettant des délits différents), dans le cadre de l’alternative à l’incarcération.

Comment fonctionne ce type d’établissement ?
Ce type d’établissement constitue une alternative à l’incarcération et répond à l’objectif d’insertion fixé par le législateur de proposer au jeune placé un projet éducatif construit, intensif et structuré qui permette une prise en charge évolutive. La mission d’un CEF consiste à assurer les fonctions d’accueil, d’hébergement, de protection et d’accompagnement éducatif de ces jeunes, dans le but de leur permettre une insertion sociale et professionnelle dans la société.

première partie

les questions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article