Pour avoir plus les terriens veulent-ils vraiment tuer les ressources végétales et animales qui nourrissent naturellement et embellissent ?

Publié le par Michel Durand

Pour avoir plus les terriens veulent-ils vraiment tuer les ressources végétales et animales qui nourrissent naturellement et embellissent ?

À quoi sert de gagner le monde entier si l’on en vient à perdre son âme ?

Ta récolte est abondante, tes greniers trop petits ; tu veux en construire de plus grands pour tout engranger ; ne plus travailler, mais jouir de la vie en mangeant et buvant jusqu’à la fin de tes jours. Idiot, Dieu ce soir même va reprendre ta vie.

Se lever tôt le matin, se coucher tard le soir ; travailler le plus possible… Cela ne sert à rien. Si Dieu n’est pas avec le maçon en vain travaille-t-il ; sa construction ne peut aboutir.

Je pourrais ainsi continuer cette évocation de citations bibliques si je le voulais. Elles sont nombreuses à nous inviter à la sagesse, à la modération, à la sobriété.

Si l’homme ne marche pas selon la vérité du Créateur, il retarde vainement son coucher. Vouloir toujours avoir plus ! Quelle vanité ! Du glyphosate pour avoir plus de blé. François dirait ce jour que nous sommes bien sur le terrain où l’argent est le fumier du diable.

Un président s’engage pour la suppression de toutes matières dangereuses ? Les paroles s’envolent devant la pression des producteurs qui veulent toujours plus de richesses.

Bref, commente inviter à la vérité, à la reconnaissance de la réalité ?

À l’office de Laudes, j’ai longuement médité ce passage de la seconde lettre de Pierre 3, 13-14 :

« Ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice. Dans l’attente de ce jour, frères bien-aimés, faites donc tout pour que le Christ vous trouve nets et irréprochables, dans la paix. »

Je vous invite à suivre ces liens qui montrent nettement l’immense vérité dont nous, le peuple, avons besoin.

D’abord François Ruffin que nous connaissons pour son film « Merci patron »Sur Facebook, il dit des choses vraiment vraies.

Puis Bruno Pinvin, de Médiapart pour sa page intitulée « Démocraties très en danger » : « Sous la pression d’une Europe technocratique et ultra libérale qui ne sait pas oщ elle va, la démocratie recule en même temps que croissent les inégalités et les injustices ». Il importe peu  aux élus que « 81 % des Français soient contre l’utilisation du glyphosate et demandent au législateur de l’interdire purement et simplement ».

Pensant à cette page, je reçois de Philippe que je remercie, un courriel m’invitant un suivre un nouveau lien. À ne pas manquer, aller vite ici : vote glyphosate : pour ou contre l’interdiction ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article