Si l’institution et le cléricalisme sont nettement pointés du doigt, cette crise secoue évidemment l’ensemble des fidèles

Publié le par Michel Durand

 Si l’institution et le cléricalisme sont nettement pointés du doigt, cette crise secoue évidemment l’ensemble des fidèles

Je pense que cette émission du "Jour du Seigneur" est à regarder dans le chapitre de nos engagements dans l'Église à Lyon. Voir ici ; et aussi ici et certainement en de nombreuses autres pages.

Magazine du Jour du Seigneur du dimanche 28 avril 2019 :

Scandale de pédophilie, religieuses abusées, frasques sexuelles au Vatican… L’Église catholique traverse une série de séismes qui remettent en cause non seulement son fonctionnement mais aussi sa cohérence et sa crédibilité. Si l’institution et le cléricalisme sont nettement pointés du doigt, cette crise secoue évidemment l’ensemble des fidèles mais aussi ceux qui éloignés des cercles de pouvoir ont donné leur vie par leur vocation à une Eglise, qu’ils auraient voulue évangélique et exemplaire.

Dans ce contexte, David Milliat donne la parole à une religieuse, Sœur Anne Descour, religieuse de l’Assomption, et au père Frédéric Ozanne, prêtre de la Mission de France. Ils expriment en plateau leurs réactions mais aussi leurs espoirs.

Merci à Denis Chautard, qui a communiqué ce lien.
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article