en voyant son regard, j'ai tout de suite compris que ce jeune homme me voulait tout le bien que l'on pouvait imaginer et espérer !…

Publié le par Michel Durand

en voyant son regard, j'ai tout de suite compris que ce jeune homme me voulait tout le bien que l'on pouvait imaginer et espérer !…

La vraie Vie !

 

Nous devions être au mois de janvier dernier, peut-être février… il faisait de ces temps que seuls – ou presque – les bords de la Loire peuvent généreusement vous offrit : bouché, avec un peu de brume…

Je me dirigeais alors en voiture en direction de Cosne-sur-Loire pour me rendre à la Messe ; nous étions en effet dimanche, dimanche matin.

Je quitte Bonny, effectue deux ou trois kilomètres sur notre ancienne Nationale 7, et voilà que face au bâtiment d’Emmaüs, un homme pointe son doigt, son pouce vers le haut, il fait du stop pour aller vers le Sud… – je m'arrête aussitôt.

- Bonjour, vous allez où ?!…

- Bonjour ; je vais à Cosne !

- Montez !

C'est un jeune homme – 20 ou 25 ans peut-être – il est souriant ; rayonnant, même !… Nous commençons à échanger avec bonheur : il est d'origine algérienne, il a quitté son pays d'origine pour des raisons que je peux facilement imaginer : pas d'avenir décent ; une politique archi corrompue… nous sommes bien ensemble, en toute confiance et amitié.

Il est cuisinier : il fait à manger pour toute la Communauté d’Emmaüs de Neuvy-sur-Loire : chapeau !

Il s'appelle 'Nordine' ; j'avais alors le moral un peu bas, un peu en berne si vous voulez tout savoir… je lui demande de bien vouloir prier pour moi, à l'occasion : il me répond avec un très généreux sourire qu'il n'est pas croyant, mais en voyant son regard, j'ai tout de suite compris que ce jeune homme me voulait tout le bien que l'on pouvait imaginer et espérer !…

Nous arrivons enfin à Cosne : il me propose spontanément de venir boire un café en terrasse… il me l'offre ; il y a beaucoup de monde – c'est jour de marché !…

Nous sommes bien.

La vraie Vie !

 

Jean-Marie Delthil. Bonny-sur-Loire, le 22 mai 2019

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article