Pour se faire entendre au nom de l’Évangile, il importe de ne pas céder à la mode mondiale imposée par les anglophones libéraux et économistes

Publié le par Michel Durand

Pour se faire entendre au nom de l’Évangile, il importe de ne pas céder à la mode mondiale imposée par les anglophones libéraux et économistes
Pour se faire entendre au nom de l’Évangile, il importe de ne pas céder à la mode mondiale imposée par les anglophones libéraux et économistes

Aujourd’hui encore je m’interroge sur l’impérialisme des cultures américaines sur notre quotidien européen. Pour convaincre la jeunesse, il faut faire jeune et pour faire jeune il faut parler, écrire anglais. Faire comme les jeunes font.

On parle de mail, alors que l’on rédige des courriels.

On aime bien Lyon; on apprécie cette ville, alors on dit, on écrit « I love Lyon » ; Only Lyon.

Pour faire moderne, il faut donc s’exprimer autrement qu’en français.

Pour vanter les qualités de la cité, vraiment oseriez-vous encore parler français ? Non, soyez d’aujourd’hui ; citiz, c’est quand même mieux. Plus in. et non out !

News, c’est quand même plus clair que n’importe quel mot pour signaler une nouvelle. Alors pour présenter la Bonne Nouvelle du Christ, il n’y a rien de plus performant que les vocables d'outre-Atlantique. Qu’importe que ces mots soient en même temps porteurs d’idéologie capitaliste à la sauce néolibérale. News c’est mieux que nouveaux, tant pis pour des dollars virtuels qui sont ipso facto (tient du latin) véhiculés. À la sauce Andy Warhol consommons des productions ouvertes au consumérisme. Toute la société est aujourd’hui imprégnée d’individualisme, c’est cette tendance qu’il faut suivre ; elle est porteuse.

C’est cela que les jeunes aiment, allons-y sans craindre des dégâts collatéraux. Ne craignons pas les expressions libérales-libertaires qui sournoisement modèlent les mentalités. Pour faire jeune afin de gagner les jeunes à la Bonne Nouvelle du Christ, parlons jeunes, sans hésiter.

Voici une liste de titres publicitaires employées par les responsables de l’Église catholique à Lyon qui se sentent la mission pour s’adresser aux moins de 35 ans, de parler comme eux, ignorant de fait toutes les souterraines manipulations des N + 1 qui orientent le marché mondial. Néfaste mondialisation !

« Les news jeunes cathos de Lyon », soyez à l’écoute.

Venez (ou retour) sur le « Festival Open Church.

PradoNews

Dernières news

In Your Faith

Team JP

Run and Pray

Rise Up Festival

Happy fromJeunes Cathos de Lyon

Dans l’usage de ces vocables, inévitablement, inconsciemment, se glisse l’influence puissante d’un libéralisme impérialiste qui s’oppose en tout à la rencontre de l’autre, le message de l’Évangile.

Une prostitution est sans cesse possible comme jadis les fidèles de Yahvé détournaient leurs yeux de l’Unique pour adorer les idoles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article