Une chose est le civisme, sens du bien commun et de la discipline collective dans l’épreuve, autre chose seraient l’aveuglement et le mutisme

Publié le par Michel Durand

Une chose est le civisme, sens du bien commun et de la discipline collective dans l’épreuve, autre chose seraient l’aveuglement et le mutisme

Tout simplement dans la ligne de ce que j'écrivais hier (me semble-t-il), voici le regard de Patrice de Plunkett : " On voit ainsi de quoi sera fait réellement le “jour d’après” prophétisé par M. Macron ; et ce que valait sa critique verbale du tout-marché dans le discours du 12 mars. Quoi que disent les prêches élyséens, la Macronie reste rivée au modèle standard : productivisme-marketing-addictions de masse. Elle espère un geyser de consommation après la fin de l’urgence sanitaire, et un Monde-Nouveau-bis ressemblant au précédent… Ce clan de commerciaux étroitement formatés ne sait pas changer de système mental ". 

Suivre ce lien pour lire cette page

Je remercie Jean-Paul qui donne à lire à ses amis divers articles. Ceux que je place en fichiers joints entre totalement dans la réflexion de ces jours. Donc à lire : Bruno Latour ; Dominique Méda

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article