Les États membres de l’Union européenne doivent se mobiliser urgemment pour offrir une solution aux 180 rescapés à bord de l’Ocean Viking

Publié le par Michel Durand

Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020
Lyon cercle de silence du 10 juin 2020

Lyon cercle de silence du 10 juin 2020

Nous tiendrons le prochain cercle de silence ce mercredi 8 juillet place de la Comédie, à l’est de l’Hôtel de Ville, Lyon 1er. Notons bien que la Préfecture recommande de respecter les « gestes barrières ». Gestes de distanciation que nous acceptons pour que l’Europe prenne les moyens d’un rapprochement durable avec les exilés par détresse.

Voici le contenu du courriel adressé à la préfecture, déclaration des manifestations :

Nous sommes habituellement une trentaine de personnes en permanence. Le cercle est d’autant plus large que nous sommes plus nombreux.

La distance d’un mètre est assurée. Même plus.

Le port du masque est respecté.

Du gel est à la disposition des participants  qui sont eux-mêmes très souvent équipés.

 

Encart de la feuille de mois de juillet :

Les étrangers encore plus fragilisés

Par ordonnances du 13 mai 2020, le gouvernement a subitement raccourci les délais pour l’accès aux droits des personnes étrangères, notamment en cas de mesure d’expulsion du territoire. Cette décision prend de court les personnes concernées et les structures qui leur viennent en aide, mettant toujours plus en péril l’accès à la justice et aux droits des plus précaires.

Au 25 mars, il avait été indiqué, tenant compte de la crise sanitaire, que la date butoir serait le 10 juillet, fin, de l’état d’urgence sanitaire. Les délais beaucoup plus courts que le gouvernement impose maintenant ne sont pas tenables pour une partie non négligeable d’entre eux. Le raccourcissement des délais s’attaque aux personnes les plus précaires, les plus démunies.

En matière de droit des étrangers, les recours contre les décisions administratives sont extrêmement complexes et nécessitent le plus souvent l’assistance de professionnels du droit ou d’une association spécialisée. Or ces structures ne seront pas toutes en mesure d’organiser la reprise de leur activité dans des conditions normales dans un si court délai, et donc d’apporter aux personnes étrangères un indispensable soutien. Il y a là une violence supplémentaire à l’égard des personnes migrantes. Or, la liste d’atteintes à leurs droits est déjà longue :

  • poursuite des placements en rétention malgré la fermeture de frontières,
  • quasi impossibilité de déposer une demande d’asile,
  • obligation de pointer dans les commissariats pour les personnes assignées à résidence même en période de confinement,
  • refoulements illégaux de la police aux frontières à Roissy,
  • discrimination des personnes étrangères détenues…

Il est inacceptable que le gouvernement profite de cette situation exceptionnelle pour mettre encore plus à mal les droits des personnes migrantes, déjà durement frappées par la crise. La Cimade réitère sa demande au gouvernement de changer d’approche politique pour mettre fin aux situations d’indignité vécues par les personnes étrangères.

 

Les migrants meurent toujours en Méditerranée

En juin, nous avons évoqué le nombre de morts aux frontières de l’Europe. Que la Méditerranée soit cimetière cela continuera tant que les autorités compétentes et l’ensemble des États membres de l’Union européenne ne penseront qu’à la sauvegarde de leur confort.

À lire : Marseille, 3/07/2020 : État d'urgence déclarée à bord de l'Ocean Viking, un débarquement immédiat est requis

 

Divers cercle de silence

Élie Michel, par le biais de la coordination des cercles de silence envoie ce message :

Vous trouverez ci-dessous quelques liens récents concernant des CDS dans la presse régionale et sur le web. C’est à lire pour avoir une idée de la tenue des cercles de silence en cette fin du mois de juin, dans le « confinement ».

Versailles

Carcassonne

Bressuire

Dole

Colomiers

Saint-Nazaire

 

Lire la revue de Presse de la Coordination Urgence Migrants (CUM)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article