Isaïe et Jésus 7

Publié le par Michel Durand


L'arbre de Jessé

Voici un texte très connu. Agréable à lire, car il nous emplit d’espérance. Un monde de paix est possible. C’est la joie de Noël, la naissance du Verbe en Marie.


arbedejes.jpg

Isaïe11 1-9
Un rameau sort du vieux tronc de Jessé, un rejeton jaillira de ses racines.
L'Esprit du Seigneur est sans cesse avec lui :

L'Esprit qui donne sagesse et discernement,

aptitude à décider et vaillance,

Esprit qui fait connaître le Seigneur 
et enseigne à l'honorer. Honorer le Seigneur sera tout son plaisir.
 Il ne jugera pas selon les apparences.
Il ne décidera rien d'après des racontars.
Mais il rendra justice aux défavorisés, il sera juste pour les pauvres du pays.
 Sa parole, comme un bâton, frappera le pays, sa sentence fera mourir le méchant.
La justice et la fidélité 
seront pour lui comme la ceinture
 qu'on porte toujours autour des reins. Alors le loup séjournera avec l'agneau, la panthère aura son gîte avec le chevreau.

Le veau et le lionceau se nourriront ensemble et un petit garçon les conduira.
La vache et l'ourse se lieront d'amitié, leurs petits seront couchés côte à côte.

Le lion comme le bœuf mangera du fourrage.
Le nourrisson jouera sur le nid du serpent, et le petit garçon pourra mettre la main 
dans la cachette de la vipère.
On ne commettra ni mal ni dommage 
sur toute la montagne consacrée au Seigneur,
 car la connaissance du Seigneur 
remplira le pays aussi parfaitement
 que les eaux recouvrent le fond des mers.



jese.jpgJessé est le père de David. Il est la « souche » de la dynastie. C’est une sainte semence, ce qui demeure alors que tout est détruit. Le « petit reste » qui reste. Ce mot « souche » fait allusion à l’état de la monarchie de Jérusalem après la terrible invasion de Sénnakéib d’Assyrie, en 701, quand 46 villes et leurs régions furent annexées aux royaumes voisins d’Ashdod, Eqrôn et Gaza. Un roi de l’avenir, un nouveau David viendra, assurément.
Saül, David, reçurent l’Esprit. Mais cette fois, ce sera d’une façon définitive.
L’Esprit se caractérise par six attributs, ceux de la Sagesse personnifiée :

Proverbe 8, 12-14
« Je suis la Sagesse, le bon sens m'accompagne.
 Je sais agir avec réflexion. Être soumis au Seigneur, c'est détester le mal.
 Pour ma part, je déteste l'orgueil et l'arrogance,
 les mauvaises actions et les paroles trompeuses. Conseiller et rendre prévoyant : voilà mon rôle.
 Je suis l'intelligence elle-même.
 C'est moi qui donne la puissance ».


Ces vertus rendent possible l’exercice de la royauté et sa justice

Proverbe 8, 15-20
« Grâce à mon aide les rois règnent,
 les magistrats rendent la justice. Grâce à moi gouvernent les souverains,
 les notables et tous les chefs légitimes. Ceux qui m'aiment, je les aime en retour.
 Ceux qui me cherchent sont sûrs de me trouver. J'offre la richesse et l'honneur,
 des biens stables et une prospérité méritée. Mes dons sont préférables à l'or le plus fin,
 leur profit est plus grand que l'argent le plus pur. Je me trouve sur la route qui conduit à la justice,
 sur les chemins où l'on respecte le droit ».


Le Paradis : Le nourrisson jouera sur le nid du serpent
En effet, la paix entre les hommes et les bêtes, se rattache comme la justice à l’avènement du roi de l’avenir. Ce thème qui remonte à la création a nourri l’espérance des sages et des prophètes. C’est la fin de l’inimitié fondamentale entre l’homme et le serpent. Le monde est une montagne sainte grâce à ce roi de l’avenir qui jaillit de la souche restante. jes2.jpg

Le Nouveau Testament assimile ce roi de l’Avenir à Jésus, le Christ le verbe de Dieu qui prend chair en Marie. Il est la justice infinie. Celui qui est définitivement marqué par l’Esprit.

Jean 1, 32-33
Jean (le baptiste) déclara encore : « J'ai vu l'Esprit de Dieu descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui . Je ne savais pas encore qui il était, mais Dieu, qui m'a envoyé baptiser avec de l'eau, m'a dit : «Tu verras l'Esprit descendre et demeurer sur un homme ; c'est lui qui va baptiser avec le Saint-Esprit.»

L’esprit de clairvoyance, de discernement, de conseil, de force… est en Jésus qui peut embraser le monde comme un authentique chef, roi sauveur.

Jean 1, 24-25
Mais Jésus n'avait pas confiance en eux, parce qu'il les connaissait tous très bien. Il n'avait pas besoin qu'on le renseigne sur qui que ce soit, car il savait lui-même ce qu'il y a dans le cœur humain.

Romains 15 12
Ésaïe dit aussi : « Le descendant de Jessé viendra,
 il se lèvera pour gouverner les nations,
 et elles mettront leur espoir en lui. »

Tous ces textes, expliquent bien ce que les artistes ont voulu dire en traçant dans les vitraux, l’arbre de Jessé
Jessé, David, les prophètes, Marie et, finalement, Jésus, Roi.

Publié dans Bible

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article