N'opprimez pas les étrangers installés chez vous. Vous savez bien ce qu'ils peuvent éprouver... (Ex 23 9)

Publié le par Michel Durand

md-copie-1.jpgLe temps me manque, ces derniers jours, pour communiquer diverses réflexions que j'aimerais partagées. Enfin, j’ai quelques minutes ce samedi après-midi.
Ma semaine a fortement été marquée par l’entretien que j’ai accepté avec un journaliste de Lyon Capitale. J’ai de nombreux retours, généralement sympathiques.
Je suis heureux d’évoquer par le présent message le petit échange que j’ai eu avec des « habitués de la rue », connus à l’Espace Confluences : « il est bon de rappeler fortement ce qui fonde les valeurs de base de l’humanité, la solidarité de l’Evangile ».
Je regrette d’avoir fait la une de l’hebdomadaire. D’autres évènements sont plus probants. Mais la question n’est pas là. Il ne s’agit pas de moi, mais des étrangers que l’on ne sait plus accueillir alors que l’on n’a pas d’hésitation à demander l’hospitalité en voyageant, ou travaillant, dans les pays de l’hémisphère sud.
Mon utopie demeure : que tous les baptisés conscients de leur baptême accueillent chez eux, que les maisons paroissiales offrent des pièces peu, ou non occupées et les problèmes des migrations seront autrement solutionnés. Surtout qu’une économie mondiale soit établie d’une façon plus juste. Justice facteur de Paix ! Cela plus de cinquante que l’on en parle.
Entrons dans le débat. Manifestons notre opinion.
Et merci à RESF pour tout le travail accompli.
 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article