Emmanuel Mounier

Publié le par Michel Durand

A défaut de vous donner à entendre le petit DVD que je n'arrive toujours à mettre sur la toile,  je vous le donne à lire.

J'ai été réactivé dans ce montage, ici en PowerPoint, par l'article de Michel dont je donne, ci-dessous, la citation de Jean-Lacroix :

mounier-p80.jpg"...Ainsi se dégage, espérons-nous, ce qui fait le caractère si particulier des pages qu'on va lire : elles constituent un certain dialogue du politique et du spirituel. Mounier a réalisé sa tâche particulière, sa vocation propre : envisager la personne en fonction des situations personnalisantes ou dépersonnalisantes, en dehors desquelles tout discours sur la personne demeure abstrait et moralisant. C'est pour cela qu'il a découvert le sérieux du politique, comprenant que, s'il n'était pas premier dans l'ordre de la valeur, il l'était du moins dans l'ordre de l'urgence. Le politique nous apprend que la défense du spirituel désincarné est la pire mystification. C'est dans ses incarnations multiples, pratiques, quotidiennes, dans ses incarnations politiques et sociales qu'on éprouve authentiquement la valeur de la spiritualité. La critique hégélienne de la « belle âme », c'est-à-dire de l'âme sans le monde, est entièrement valable. Il y a une forme de personnalisme que Mounier a toujours pourchassée et qu'il appelait l'intimisme. Aussi n'y a-t-il nul paradoxe à publier à part des textes politiques de ce mystique, car dans sa politique même toute sa spiritualité est présente, non pour remplacer les analyses techniques, mais pour s'y incarner. .. "


Emmanuel Mounier (PowerPoint- env. 3200Ko)

Après avoir sélectionné le mode "diaporama" de PowerPoint, évoluer à votre rythme en agisssant sur les touches flèches de votre clavier.

Publié dans Politique

Commenter cet article

suzanne B 10/11/2007 20:51

Actualité de Mounier  ! je ne sais plus exacrtement ce qu'il appelait l'intimisme , cet actif à la vie intérieure si intense. Il  nous prémunissait aussi contre "l'apolitisme"qui est une position fallacieuse , un consentement de fait à l'état des choses...le diaporama ...je ne reconnais pas l'écriture de Bernard Comte,dans le commentaire qui veut tout survoler , qui est parfois ( au début) un peu misérabiliste et n'insiste pas assez sur le combat que fut Esprit. Il faut lire "Mounier et sa génération", cité ici

Michel Durand 12/11/2007 11:26

Oui, le genre littéraire d'un petit diaporama n'apporte pas les nuances. Il est surtout destiné à qui n'ont jamais entendu parlé de Mounier. Il me semble que l'intimisme pour E. Mounier, c'est une recherche personnelle qui ne s'oppose pas à la vie communautaire. L'intimité, la vie intérieure, renforce l'engagement politique. La prière  renforce l'action. J'ai trouvé un texte que je vous partagerai.