Montrer au lieu de démontrer

Publié le par Michel Durand

prado.jpgRobert Daviaud, supérieur du Prado, le 10 décembre, au cours de son homélie utilisa une expression de ce genre : les chrétiens ont moins à démontrer leur adhésion au Christ qu’à la montrer
Cette attitude fondamentale m’est apparue, ce jour, avec une force que je n’avais encore jamais ressentie. Elle m’habite désormais sans cesse et je me prends à regretter le nombre de fois où j’ai essayé de prouver par des arguments la vérité de mes propos ou attitudes et engagements ou de mon adhésion au Christ.

Il existe une doctrine sociale de l’Église. Allons-nous en démontrer l’exactitude par une série de démonstrations, prouvant, par des rappels historiques, la conformité avec les déclarations officielles antérieures ?
Non, il suffit de montrer par notre vie ordinaire que nous l’appliquons.

L’Évangile est Bonne Nouvelle pour tous. Il recommande l’accueil des étrangers. Va-t-on argumenter, écrire des lois et les défendre pour mettre en pratique cette Parole ?
Non, il suffit de montrer par notre façon de vivre l’accueil, la beauté et la vérité de l’amour universel. Et il importe de ne pas attendre que tout le monde soit prêt par vivre de cet Enseignement, car nous ne commencerions jamais.

Je ne nie pas que les textes théologiques, les déclarations ecclésiales soient nécessaires, ni qu’une étude pour en montrer l’intelligence soit bénéfique.
Mais je trouve plus important de les vivre même s’ils nous mettent hors la loi civile.

Montrer par sa vie quotidienne la grandeur de l’Amour Universel et non démontrer par mille arguments son bien fondé.


Publié dans Eglise

Commenter cet article