Cercle de silence, sous la pluie

Publié le par Michel Durand

Ce n'était pas de facile de rester les pieds dans l'eau. Heureusement, il ne faisait pas froid. Le cercle, bien formé, bien concentré, manifesta une belle détermination.

En ce qui me concerne, devant éviter de bouger pour me protéger au mieux de la pluie, j'ai vécu mieux que les beaux jours d'été ensoleillés, la force de la prière silencieuse. Imploration soutenue pour que « le migrant » soit bien ressenti comme frère.


Je vous invite à vous rendre sur le site d'Emmanuel pour lire et voir comment il a vécu ce cercle d'octobre à Lyon.


Tous les cercles de silence en France :

lire le tableau récapitulatif réalisé par Elie Michel





Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emmanuel 15/10/2008 04:55

Bonjour Michel et merci pour votre invitation à se rendre sur mon blog.Des pensées me traversent l'esprit au cours des cercles de silence. D'autres me viennent grâce à eux. Vous en partagez quelques unes . Supporter cette pluie d'octobre n'était pas grand chose au regard des flots parfois meurtriers auxquels certains sans-papiers sont confrontés sur des embarcations frêles et surpeuplées.Plus largement dire aussi que le silence dans ces cercles (comme à d'autres moments de notre vie) nous permet de construire "des ponts pas des murs" (clin d'oeil à un autre de vos derniers articles dont je vais parler sur mon blog) vers ces êtres sur la situation desquels nous attirons l'attention mais aussi entre nous.Dans ce silence nous nous unifions, nous nous ouvrons à l'autre quelque soit ses origines, ses appartenances ou ses sympathies religieuses, philosophiques, sociales et politiques.Dans le silence nous sommes appelés à faire face à ce que nous sommes vis à vis de la question qui nous rassemble, et aussi à notre manière d'accueillir l'Autre qu'il soit avec ou sans-papiers.Tout ce qui fait que cette manifestation silencieuse et unitaire m'enthousiasme, et me donne à penser qu'elle a de "beaux jours" devant elle.Bonne journée, à bientôt vous lire.