TRANS-MISSIONS

Publié le par Michel Durand

La biennale d'art contemporain de Lyon, version 2009, se penche sur la possible ou impossible transmission. Qui se considère le fils de ...  ? La question est importante comme  en témoigne les artistes.

J'ai trouvé dans la revue du Prado ce joli petit poème/prière


Tu m'as dotée, Seigneur, d'une bonne mémoire.
Elle a été pour moi, la source du savoir ;
Et, encore aujourd'hui, elle m'est d'un grand profit,
Pour revivre en mon cœur, tout ce que fut ma vie.
  • Mais à quoi bon se rappeler si l'on ne peut conter,
  • Raconter aux enfants les choses du passé ?
  • Avec qui partager cette vie de famille
  • Le décès des parents me laissant seule fille ?
Je ne peux rien transmettre à ma descendance,
Mais j'ai autour de moi ... (oui, j'ai beaucoup de chance)
... de nombreuses personnes avec qui j'ai lié,
Ces dernières années, une grande amitié.
  • C'est avec celles-là que je veux partager,
  • Tous les brins de bonheur que j'essaye de trouver
  • Dans ma vie quotidienne et ma « frêle» santé,
  • Même si quelquefois je reste un peu « fermée ».
Foi, courage, accueil, service, partage,
Toutes ces vraies « valeurs» reçues de parents sages
Je voudrais les transmettre partout autour de moi,
Et donner à chacun son petit coin de joie.
  • Alors, comme le marin à son poste de veille
  • Répond : « Message reçu »
  • Je veux pouvoir Seigneur
  • Répondre: « Message transmis ! »

Hélène


Publié dans Témoignage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article