Art contemporain

Publié le par Michel Durand

Beaucoup d'artistes, pour qualifier leurs créations d'aujourd'hui, ne veulent plus utiliser le mot « contemporain ». En effet, ce concept classe, dans l'histoire de l'art, parmi un certain type d'expression avec lequel certains plasticiens ne veulent pas être assimilés. Qui souhaite se retrouver dans la descendance de Marcel Duchamp ?
L'art contemporain, du reste, semble s'être arrêté avec les années 70, disent les universitaires.
Alors, aujourd'hui, pour signifier une autre école, on, parle d'art actuel.
Même en musique, le qualificatif « actuel » est employé.
Pourquoi ce refus de l'art contemporain ? Pas assez spirituel ? Trop tourné vers la matière, même fécale ?...
J'ai découvert sur dailymotion cette vidéo qui alimente le débat.


A Luxembourg, capitale européenne de la culture, l'art c'est du cochon.
Casino Luxembourg - forum d'art contemporain


Publié dans Art

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Factor X 02/04/2009 20:29

Bonjour Michel,Autant qu'on puisse en juger avec notre petite lorgnette, l'art contemporain au XXe siecle s'est bati sur deux piliers que sont la transgression et l'intégration du spectateur à l'oeuvre.Mais il y a trangression et transgression, oeuvre et oeuvre, dans l'art contemporain comme ailleurs il y a des gens qui s'en réclame sans que cela leur donne une quelconque légitimité. La pornographie n'a plus rien de trangressif depuis lontemps et autant l'urinoir de Marcel Duchamp est intéressant quand on le contextualise, autant le lien qui conclu ton article...Absolument aucun intérêt, tout le monde peut trouver la même chose avec une simple recherche internet.On aime bien ton site, on reviendra.Super Cordialement.Factor X

Michel Durand 02/04/2009 21:10


En fait, je n'ai pas de conclusion. Ce qui se trouve à la fin de mon petit mot est une invitation à l'écoute de la recherche contemporaine. J'ai écrit plusieurs articles sur l'art d'aujourd'hui. Il
me faudrait les reprendre.
J'ai visité ton site. Regarder nos deux sites ensemble et y prendre du plaisir, c'est sûr : on aime la différence.