Les cercles de silence

Publié le par Michel Durand

Nous allons à Lyon, mercredi prochain, tenir notre cercle de silence de Juillet de 19h à 20 h, place des Terreaux. Il n'y en aura pas en août mais en septembre, le 9 septembre.

Voici un beau poèmes écrit par un ami prêtre du Prado.


Ils sont venus à un rendez-vous
            curieux
            un peu mystérieux!

Un cercle s'est formé
            s'est élargi
            a grandi encore
            sous le regard des passants étonnés

Nous étions dix, quinze
            Vingt, trente puis soixante
            formant un cercle, un cercle de silence
            sous le regard des passants interrogés

Nous sommes restés là :
            10,20 minutes
            30, 45minutes et une heure entière
            sous le regard des passants questionnés

Ils semblaient nous dire :
            Vous êtes là, en silence, mais quelle est votre parole ?
            Que dites-vous? Que voulez-vous ?

Nous leur répondons
            Les migrants et les mal-logés lancent un cri à notre conscience.
            C'est pour cela, qu'avec eux, nous nous taisons et faisons « silence! »
      Nous demandons :
            Qu'en toute circonstance soit respectée leur dignité
            Qu'à chacun soit donnée sa chance en humanité.

        Ils sont « sans voix » !
        Avec eux, nous nous taisons !
        Mais notre silence devient un cri !
        Un cri non-violent
        mais un cri d'indignation
        que nous répercutons
        dans «ces cercles de silence»:

Jacques Lancelot Prêtre - Caen

Les « cercles de silence» sont nés à Toulouse, à l'initiative des Frères Franciscains. Ils ont formé ces cercles de silences pour demander que soit respectée la dignité de tout migrant quelque qu'il soit et où qu'il soit.
Il faut dire fort et bien haut que certaines Municipalités ont des programmes bien pensés et courageux de logements sociaux.


Publié dans Politique

Commenter cet article