Accrochages, petits ou gros

Publié le par Michel Durand

Voilà un souvenir grenoblois qui remonte à un mois : je me trouvais dans la Rue de la Liberté, et me dirigeais en direction de la Place de Verdun, sur le trottoir ; je marchais à assez vive allure. Tout à coup, juste devant-moi, d’une porte cochère, sur ma droite, sortit brusquement une voiture. J’ai stoppé net en remarquant dans l’instant que la conductrice ne m’avait pas vue arriver puisque son regard s’était uniquement dirigé vers la droite, dans la direction d’où pouvaient arriver d’autres véhicules – la seule direction, la Rue de la Liberté étant en sens unique. Elle avait donc paré au plus pressé, au plus efficace, ou au plus urgent et raisonnable. Il lui avait fallu en tout premier lieu, dans son esprit, bien veiller à ce que sa voiture ne se trouve pas endommagée, le cas échéant, par une autre voiture, un bus, un camion, qui serait arrivé de la droite… Quant à un piéton, à une maman ou un papa avec une poussette, à une personne handicapée en fauteuil, ou à un jeune en skate ou bien en trottinette, qui tout comme moi, serait arrivé de la gauche sur le trottoir ?!... – Manque de conscience ou de raison de la part de la conductrice, précipitation et mauvais calcul en tout cas. Mais nous sommes si souvent toutes et tous un peu comme ça, parant au plus pressé, ne réfléchissant pas toujours assez… Tant que l’accident ne survient pas…

Et les plus forts – et les plus faibles, dans notre société, puisque c’est bien en société que nous vivons, n’est-ce pas ?!

Quels sont nos rapports à elles, à eux ?

À qui faisons-nous attention en tout premier lieu ?

Et en cas de négligence de notre part, quels seraient celles et ceux qui risqueraient de nous occasionner le plus de dégât, le plus de tôle froissée ?

Et qui blesserions-nous aussi ?!

Sommes-nous donc suffisamment attentifs, respectueux, altruistes, face aux situations qui tissent et font nos vies ?...

Ça reste une question.

 

 

Jean-Marie Delthil. 19 juin 2009

Publié dans J. M. Delthil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article