APOCALYPSE DEMAIN !

Publié le par Michel Durand

Fin du monde

retour du Christ

Quel Christ ?.

Crucifié ? Roi ? … On verra dimanche.

 

je laisse la parole à Jean-Marie Delhil :

 Apocalypse-demain--.jpg

… En grosses lettres noires, inscrites récemment sur un mur de Fontaine… — Demain ? et pourquoi pas aujourd’hui, ou bien dans un instant ?!...

Explication. ‘Apocalypse’, du grec apokalupsis : révélation. Révélation de qui, de quoi ?... Commençons par le commencement, par le commencement du Livre de l’Apocalypse (Prologue. Chapitre 1, verset 1 ; dans la Bible de Jérusalem) : « Révélation de Jésus Christ : Dieu la lui donna pour montrer à ses serviteurs ce qui doit arriver bientôt […] » ; la fin du Livre de l’Apocalypse (Epilogue. Chapitre 22, versets 20 et 21), nous dit : « Le garant de ces révélations l’affirme : ‘Oui, mon retour est proche !’ Amen, viens, Seigneur Jésus ! Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous ! Amen. » Il s’agit donc là, par la Parole de Dieu, de l’annonce du Retour du Christ — c’est en substance la Révélation du Livre de l’Apocalypse —, l’annonce de la venue du Jour du Seigneur, de la Fin de temps, ou de la Fin du monde pour employer un langage familier… Alors celles et ceux, selon les Ecritures, qui auront été au Christ au cours de leur vie iront alors au Christ pour toujours et pour l’Eternité (même celles et ceux, bien entendu, qui n’auront pas eu l’opportunité de Le connaître, mais qui se seront bien comporté durant leur existence, et/ou qui [tout du moins] auront vraiment exprimé en eux-mêmes le regret de leurs péchés) ; celles et ceux qui auront refusé obstinément le Christ au cours de leur vie, et ce, en toute liberté de conscience et d’action, le Christ alors se séparera d’eux… Ce sera pour les uns comme pour les autres, le Temps de l’Apocalypse. Une (très !) Bonne Nouvelle pour les uns, une mauvaise nouvelle pour les autres.

 

Jean-Marie Delthil. 22 septembre 2010.

 

 

PS : en ce qui concerne le ‘A’ d’Apocalypse peint sur le mur de Fontaine, inscrit dans un cercle et formant par conséquent le symbole anarchique, je pense qu’il ne faut pas trop s’y arrêter, là, en l’occurrence. 


Publié dans J. M. Delthil

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article