Avant tout, considérer ceux dont l'Eglise est très éloignée

Publié le par Michel Durand

Libres propos à la suite d’un « audit » sur les paroisses.

Je pense que nous comprenons tous l’intérêt d’une étude prospective 2010-2015 pour le doyenné de la Presqu’île (Église à Lyon).

Les enquêtes, chiffres et statistiques donnent la possibilité d’aborder les questions pastorales d’une façon plus objective que si nous ne nous basions que sur nos impressions et intentions.

Nous savons également que le choix de tel ou tel chiffre est guidé par des orientations latentes souvent non formulées. 2010-2011-0385.jpg

À la présentation de la première tranche de l’audit, j’ai entendu ceci : « Les habitants des logements sociaux, les bas revenus, comme les habitants des appartements de haut standing, ne sont pas, nous le savons par expérience, des candidats potentiels (des clients) de nos paroisses. Il faut en tenir compte. Notre cible se dessine parmi les gens susceptibles de répondre favorablement à nos propositions ».

Pour la viabilité (financière) d’une paroisse, c’est donc la classe moyenne qui est visée.


  L'Eglise. kai en emin

eskenosen (et il a habité parmi nous)

Pierre Darphin, vers les années 70. Exposition Confluences-Polycarpe novembre 2010

la tortue, image de l'Eglise ?

et l'oiseau...

 

 

Voilà une orientation nettement énoncée. Concrète et sociologiquement assurée.

Comment pendre un risque (financier) auprès de personnes dont il est certain qu’elles ne nous suivront pas ; ou, pas en assez grand nombre. Réalisme oblige.

Le pragmatisme de cette analyse m’invite à accentuer une attitude volontariste.

L’évangélisation des personnes qui sont loin de l’Église est un impératif attaché à notre baptême. Je parle de première évangélisation, l’annonce de la mort et résurrection du Christ et ses conséquences : annonce, par la vie et la parole, faite aux non-croyants, riches ou pauvres ; mais en ayant une attention toute particulière pour les plus pauvres. Je ne parle pas de la « nouvelle évangélisation », celle-ci s’adressant plutôt aux gens déjà réunis en Église.

Qu’une restructuration des bâtiments paroissiaux et des espaces paroissiaux soit nécessaire est une évidence. Pour autant, cette restructuration ne peut se faire dans l’ignorance acceptée de celles et ceux qui ne se montrent pas concernés par l’Évangile.

Le Christ invite à rejoindre le Royaume et non telle ou telle Église. Cette ouverture ecclésiale ne peut qu’être prise en compte dans un audit auprès des paroisses existantes ou en projet. Il ne devrait y avoir aucun doute sur cette orientation missionnaire.


 

1 Corinthiens 12,27ss

Or vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

Et ceux que Dieu a établi dans l'Eglise sont, premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des hommes chargés de l'enseignement, vient ensuite le don des miracles, puis de guérison, d'assistance, de direction , et le don de parler en langues.

 

 


Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article