Chaque fidèle du Christ est appelé à participer à la mission de salut du Seigneur.

Publié le par Michel Durand

L'image ci-dessous est, en partie, en lien avec la méditation de ce jour.

-1.jpg

Source Libération. Lire l'article correspondant

 

J’ai commencé l’eucharistie de ce dimanche de Pentecôte en citant le début de l’entretien de Christian Delarbre avec Céline Hoyau. Sa réflexion entre totalement dans ce que, depuis quelques mois, je médite sur la sacramentalité de l’Eglise. Diaconia 2013 n’est pas loin.

Quelle part donnons-nous dans notre quotidien à la vocation sacerdotale du baptême ? Indispensable interrogation au moment de nous reconnaître pécheur.

Qu’est-ce que le sacerdoce commun des baptisés ?

P. Christian Delarbre : Le sacerdoce désigne une médiation dans la relation entre Dieu et les hommes. Cette médiation est parfaite en Jésus-Christ. Mais, par son baptême, tout chrétien est appelé à prendre part à la mission du Christ là où il se trouve, quel que soit son état de vie. Le sacerdoce commun des baptisés signifie donc avant tout leur participation au sacerdoce du Christ. Il est appelé commun non parce qu’il est quelconque, mais parce qu’il est reçu en partage par tous les baptisés. 

C’est considérable : chaque fidèle du Christ est appelé à participer à la mission de salut du Seigneur. Et pour cela, nul besoin d’autorisation, d’appel hiérarchique, d’envoi, de reconnaissance institutionnelle : par la grâce du baptême et de la confirmation, l’Esprit Saint consacre chaque fidèle du Christ pour participer à l’œuvre du Christ.

 C'est ici pour lire la suite dans l'Hebdo La Croix.

 

Comme d'habitude se rendre ici pour entendre ou lire toute l'homélie.

Publié dans Eglise

Commenter cet article