Connaissez-vous quelqu’un qui puisse se placer sur le chemin de la pauvreté volontaire sans un cheminement intérieur et personnel ?

Publié le par Michel Durand

pole-emploi-ne-manque-pas-de-travail_512746_510x255.jpg

 

Enrayer la hausse du chômage :
le difficile pari du gouvernement en 2013

 

Juste avant de rédiger cette page, j’ai écouté les informations : Le verdict est tombé. La France comptait 3,224 millions de demandeurs d’emploi sans activité (catégorie A) à la fin mars, selon les chiffres dévoilés par Pôle Emploi. Soit une hausse de 1,2% sur un mois et de 11,5% sur un an. Le triste record de janvier 1997 (3,195 millions) a donc été battu. Les jeunes et les seniors sont les plus touchés.

Il y a deux ou trois décades, les groupes militants qui parlaient du partage du travail étaient, sinon suivis du moins écoutés. Aujourd’hui, il semblerait que la tendance soit plutôt à ce que chacun tire égoïstement son épingle du jeu. Force de l’individualisme libéral. Travailler moins, pour partager le travail, quelle illusion ! Qui accepterait la baisse de ses revenus ? La croissance économique ne pouvant être au rendez-vous, celle-ci n’est-elle pas inévitable ? Réfléchissons.

Je me suis mis à imaginer qu’une loi impose aux « employés » une baisse du temps de travail, par exemple 5 heures par jour, afin de confier les 2 autres à un chômeur qui serait accompagné par le premier « employé » pour accomplir la tâche restante. À quelle condition cette loi serait-elle applicable ? Voilà ma réponse : S’il n’y a pas une préparation personnelle intérieure. S’il n’y a pas un désir profondément assumé par les devant partager l’emploi, la loi ne sera pas suivi d’effets. Autrement dit, pour qu’une loi soit applicable, il faut, avant sa promulgation que les gens soient convaincus de ses bienfaits. Exemple. À cause de la situation économique sans avenir, nous pensons de plus en plus à l’appel évangélique à la pauvreté, à la vie simple et sobre.

Connaissez-vous quelqu’un qui puisse se placer sur le chemin de la pauvreté volontaire sans avoir au préalable accomplit un cheminement intérieur et personnel ? Une intime conversation à la suite du Christ ? Dans tous les domaines, une loi ne deviendra effective que quand on en aura compris les fondements. Sans cela, ce n’est que pur légalisme.

 

Lire et(ou) entendre toute l'homélie prononcée à St Polycarpe, Lyon ---- >   c'est ICI

 


Publié dans Eglise

Commenter cet article