Crise économique, crise bancaire… Vue du milieu du Sahara algérien.

Publié le par Michel Durand

img050_1.jpgMe voici arrivé à Timimoun. Début février 2010.

Je demande à un commerçant dans le quartier des 200 logements où habitent les "sœurs blanches".

Il commence par m'expliquer. Ce n'est pas trop loin, mais quand même un peu. Puis, il décide de me conduire jusqu'à la porte de leur logement. Je dois pour cela attendre quelques minutes. On arrive à midi ; il ferme son commerce.

En cours de route nous parlons et je lui demande comment à Timimoun on ressent la crise.

-        Quelle crise ?

-        La crise économique.

Sa réponse est brève et précise.

-        La crise ? C’est avec les banques ; une crise bancaire ! Nous, on ne travaille pas avec les banques. Alors, la crise elle ne nous touche pas.

Oui, la crise bancaire est une crise financière qui ne concerne pas les personnes qui travaillent ici.

Je commente : les gens d'ici construisent leur vie avec le fruit de leur travail. On est hors du tout capital.

 


Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L. Martin 15/03/2010 17:12



Oui, mais quel fruit , de quel travail   ...   l'éthnopsychiatrie est aussi un travail !et le travail social, intellectuel existe. Que dire de ce travail qui consiste à
produire des objets qui ressemblent à des tomates dans le sud de l'Europe (Espagne) pour les revendre en apparence pas cher dans le nord (Paris, Amsterdam, Berlin ...); lorsqu'on sait que ces
belles tomates sont produites chimiquement, sans terre, dans des usines qui les font pousser en quelques heures, que ces tomates sont nocives pour la santé et coutent 3 fois moins chers
que celles produites naturellement qui elles, contiennent les éléments nécessaires au bon fonctionnement du corps ?
Le surplus de cette production est redistribuée au Sénégal où les paysans vendent leur production de tomates naturelles à des capitalistes soucieux de leur santé et qui se permettent de donner
parfois des leçons de morales aux autres !

http://www.parti-socialiste.fr/articles/tous-la-mutualite-le-27-mar

cordialement

                                                                                                      
LM



Michel Durand 22/03/2010 17:32


Avez-vous des références précises du constat que vous avancez ? Je suis près à le partager mais il me manque la connaissance du travail de la terre.
Le lien que vous indiquez, hélas, de fonctionne pas (au moins avec ma machine).
Ceci dit, merci de votre lecture et de l'attention que vous portez à ce grave problème mondial. Il nous dépasse certainement. Quoique... Personne  ne nous oblige à acheter des tomates hors
saisons qui n'ont ni goût ni odeur de tomate.