Manif pour tous. Dérapage

Publié le par Michel Durand

Je l'ai écouté sur France Info, alors j'ai contrôlé.

Une des personnes que j'ai cité sur ce blog, par le biais d'un lien, évoque Hitler.

Regrettable !

Xavier Bongibault, un des porte-parole de la "Manif pour tous", a tracé un parallèle dimanche entre le président François Hollande et Adolf Hitler, provoquant manifestement la confusion de Frigide Barjot, l'égérie du collectif, et l'indignation du Parti socialiste. AFP

Dans les débats sur ce sujet, il est plus que souhaitable que les personnes se déclarant homosexuelles soit consultées. Mais, il convient de veiller à ce que l'on reste dans le raisonnable.

Si je ne me trompe pas, Philippe Arino parle de l'homosexualité comme étant  une blessure. L'entretien que j'ai entendu  était peut-être trop orienté par la volonté du journaliste, soit ; j'ai ainsi perçu que cet homme n'était pas loin de passer de l'idée de blessure à celle de péché. La pratique homosexuelle étant péché, il est certain que seule convient la continence. Mais si cette singularité est blessure depuis, sinon la naissance, du moins depuis l'enfance, en quoi est-ce un péché ? Cette question appartient à un débat qui, à ma connaissance, n'a pas encore eu lieu.

Il me faudrait en parler avec les membres de David et Jonathan. Facile, leur siège lyonnais est à deux pas de chez moi.




 


Publié dans Anthropologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blaise Join-Lambert 13/01/2013 19:18


A la manif pour tous, dont je reviens, Xavier Bongibault s'est excusé publiquement pour son propos déplacé.


La seule chose que je reprocherai au projet de loi Taubira, c'est son ultralibéralisme. Mieux vaut appeler un chat un chat, et savoir ce qu'on combat exactement.

Michel Durand 15/01/2013 17:03



Oui, qu'il soit de gauche ou de droite l'ultraliberalisme reste un ultra dépassant les limites de l'humain.


Toute vie comprend des limites qu'aucune ne saurait dépasser.