Dieu, sa volonté, est premier en tout ce que nous accomplissons. Lui, seul a notre confiance ; non les anciens. S’il y a conflit : Dieu seul

Publié le par Michel Durand

Encore convient-il de s'entourer de personnes sages pour cerner la juste volonté de Dieu !

 

frl1211030112-copie-1.jpg

Conflit syrien : Quand les grandes puissances prennent un peuple en otage !

 

Quel est cet Evangile dont nous disons qu’il est bonne nouvelle ? Qui peut connaître et reconnaître ce Dieu qui demande de le préférer à père et mère, frères et sœurs ? Nous n’en avons pas fini avec le caractère radical du message divin. Et regardons aussi du côté de l’homme et de ses travaux sur la terre. Là aussi il y a des mystères. Qui peut sonder le cœur de l’homme, par exemple celui de Bachar el-Assad qui voit bien la souffrance de son peuple ? Qui peut sonder la terre, les secrets de l’univers, les orientations politiques exploitant au lieu de gérer les ressources naturelles ?

Chaque jour des experts découvrent de nouvelles lois et tentent de reconstruire le monde. Même la vie, dans sa complexité, semble pouvoir, durablement et intelligemment, naître d’une manipulation génétique. Les instances financières et industrielles s’opposent aux instances morales qui demandent plus de prudence et de discernement dans les conséquences de ces découvertes. Elles accusent les sages d’avoir peur, en tout domaine, du progrès attendu.

Nous, à notre petit niveau, non scientifique, nous reconnaissons que les questions posées sont bien complexes. Où va l’homme ? l’humanité ? la vie ? Comment se fait-il que l’on commence à se scandaliser quand l’arme qui tue est chimique alors qu’elle tue à distance depuis l’invention de la flèche.

 

Que dit l'Evangile à ce propos ? Pour lire ou entendre l'homélie de ce jour , venir ICI


Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article