Evangéliser, aller à la rencontre des autres implique de vivre avec eux

Publié le par Michel Durand

Homélie du dimanche 24 juin : fête de la Saint Jean Baptiste

201205231805_zoom-copie-1.jpg

Lourdes. Rencontre nationale des prêtres ouvriers

 

Dans l'Evangile, jamais nous n’avons l’invitation à voir Jésus hostie. Les gens que Jésus rencontre ne sont pas venus voir le Verbe incarné. Ils sont venus profiter des bienfaits que l’envoyé de Dieu leur accordait par Jésus.

Certes, pour honorer l’intelligence humaine, le catéchisme est nécessaire. Une présentation rationnelle de la foi en Jésus Ressuscité est même indispensable. Mais cela ce n’est pas de l’évangélisation. C’est de l’explication de l’annonce du salut. Bref, tous les textes de ce jour parlent de rencontre de personnes : tel est le lieu de l’évangélisation : la rencontre. Or, pour une rencontre authentique, il faut une présence. Être présent au milieu des gens ; habillé comme eux, travaillé avec eux, jouer avec eux, se reposer avec eux, parler comme eux, connaître leurs coutumes et les apprécier… tout un programme. Les anciens prêtres ouvriers qui rassemblent actuellement leur mémoire ont plein de témoignages utiles à nous dire sur cette nécessité de l’évangélisation : être présents au monde tel qu’il est, et l’aimer. Ceci n’est pas idéologie.


Lire ou entendre tout l'homélie : c'est ici !


Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article