Homélie du 13 mars 2011

Publié le par Michel Durand

Je ne pense pas avoir eu l’intention, dans l’homélie de ce jour, de perdre les auditeurs dans les méandres du travail exégétique. Lecture scientifique et lecture de croyant se complètent. Entendre le récit des tentations du Christ et tenter de le comprendre c’est ouvrir une lecture non littéraliste. Christ est au centre du monde pour en combattre le mal.

Cette homélie nécessite un retour à ce que je disais au mercredi à la liturgie du mercredi des Cendres.

picoweb.jpg

 

Pour entendre ou lire, c'est ici


Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article