Homélie du dimanche 25 avril 2010

Publié le par Michel Durand

Vite, c'est sur le site de Saint-Polycarpe des pentes de la croix-rousse.


Jésus se veut le berger des hommes que le Père lui confie. Il les accueille avec amour parce qu’ils lui viennent de la main du Père. Ils sont pour lui comme des brebis qu’il aime… auxquelles il parle… qu’il appelle… Elles reconnaissent le son de sa voix. Et lui, il les identifie au premier coup d’œil car il connaît chacune par son nom. Il se rend proche de la plus fragile ; soigne celle qui s’est blessée et court après l’égarée. Il cherche pour elles les meilleurs pâturages afin qu’elles aient la vie, la vie en abondance !

Sr.Marie-Thérèse Chamot
Fille de la Charité à St.Fons


Image du "Bon Pasteur" à l'époque des

arts déco :pasteur.jpg


Le Bon Pasteur, détail de la chaire, église de Chauny, pierre.


œuvres de Henri Bouchard (1875-1960) qui soulignent son grand intérêt pour le style Art-déco dépouillé et calme en rupture complète avec le grand réalisme qu’il aimait pendant son séjour à la Villa Médicis entre 1902 et 1906.

œuvres de Henri Bouchard (1875-1960) qui soulignent son grand intérêt pour le style Art-déco dépouillé et calme en rupture complète avec le grand réalisme qu’il aimait pendant son séjour à la Villa Médicis entre 1902 et 1906.

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article