Homélie du dimanche 9 mai 2010

Publié le par Michel Durand

schuman.jpgRobert Schuman n'a pas nié l'origine chrétienne de sa démarche :

"Par un paradoxe qui nous surprendrait si nous n'étions pas chrétiens - inconsciemment chrétiens peut-être-, nous tendons la main à  nous ennemis dhier non simplement pour pardonner mais pour constuire ensemble l'Europe de demain".

Comece :  "Le premier objectif de l'intégration européenne est la paix, mais une paix qui ne soit pas seulement réservée à l'Europe et qui soit mondiale".

"La promesse d'une paix universelle" passe par le "développement du continent africain". Elle s'inscrit "dans le dynamisme irréversible de la réconciliation réalisée par le Christ".


 Comme d'habitude, regardons notre actualité... Regardons avec lucidité nos propres modes de vie, nos options, nos engagements et mettons-nous en face de l’Évangile comme devant  un miroir.

 

Pour lire et/ou entendre l'homélie de ce jour, c'et simple : un clic pour se rendre sur le site de St Polycarpe des pentes de la Croix-Rousse.

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article