Il relève de la responsabilité de l'Etat d’assurer la prise en charge des personnes qu’elles soient légalement ou non présentes sur le territoire français

Publié le par Michel Durand

Ce couriel en date du 27 novembre 2012 introduira la lettre que des membres du cercle de silence de Lyon ont aussi envoyé aux instituions politiques locales. Voir le billet d'hier.


manifestation-de-personnes-.jpg

La montagne.fr

 

La famille Ramadani, avec un enfant scolarisé à Servet en CM1 et un autre au collège Jean Monnet (Lyon 2) est à la rue depuis le 8 novembre suite à un refus d’asile.
Ils sont en recours, mais dans le cadre d’une procédure prioritaire... Donc plus hébergés ...
Ils appellent le 115 tous les jours .. Mais la réponse est invariablement qu’il n’y a pas de places pour l’instant...
Un mèl est envoyé quotidiennement aux élus de la ville et du 1er... Mais aucune propostion.

Lyon 1er : Le collectif appelle à un rassemblement

Vendredi 30 novembre à 17h, le collectif Servet (Lyon 1er) appelle à une manif au départ de la place Croix paquet. Direction mairie du 1er  + hôtel de ville.

Un mot a été distribué à tous les parents de l’école.
L’info circule dans le quartier
Un journaliste du progrès devrait être présent.
Venez nous rejoindre.

 

Maintenant que les chrétiens ont montré qu'ils savent descendre sur les places pour défendre la famille, il va y avoir du monde. J'en reparlerai. 

 

Eglise Catholique, Famille et Société 

Eglise Protestante, diaconie 

25 rue René Leynaud

69001 LYON

04 72 98 36 43

lyoncercledesilence@orange.fr

 

à Lyon, le mardi 20 novembre 2012

 

 

Lettre aux pouvoirs publics : Etes-vous d’accord pour soutenir l’appel que nous adressons aux institutions ecclésiales ?

 

Madame, Monsieur,

 

Nous ne pouvons ignorer que de nombreux étrangers n’ont pas de toit pour la nuit.

Aussi, afin de permettre à ces personnes qui sont dans la rue d’être logées - et plus largement que le plan froid -, nous nous inscrivons dans une démarche concrète d’accueil d’urgence qui ne peut être que dans un temps limité.

Autrement dit, devant l’accroissement de la misère, les Eglises catholiques et protestantes de Lyon demandent à leurs institutions de prendre leur part au plan de l’accueil des personnes à la rue. Il est évident que cet accueil ne peut qu’être limité dans le temps.

Aussi, pour éviter une situation d’enlisement intolérable, ou le renvoi à la rue, nous demandons que les Autorités prennent leurs responsabilités afin de créer des possibilités d’accueil réel répondant aux besoins des familles et des célibataires.

Il nous apparaît effectivement qu’il relève de votre responsabilité propre d’assurer la prise en charge au-delà du plan froid de ces personnes qu’elles soient légalement ou non présentes sur le territoire français.

Nous vous remercions de l’attention portée à notre demande et comptons sur votre vigilance en faveur de la création de logements d’urgence sur le territoire français pour le moyen et long terme, comme, semble-t-il, l'a dit récemment le Président de la République à la télévision.

Ci-joint la lettre que nous adressons aux maisons religieuses.

Joël Rochat, président du Consistoire Réformé

 Bruno-Marie Duffé, vicaire épiscopal, Famille et Société

 

Michel Durand, prêtre

Jacques Walter, pasteur

 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article