Jésus est bien le Seigneur, le Ressuscité, celui qui peut dire, comme Dieu : Je Suis ! Ce Christ mérite bien que l’on quitte le maître humain afin de suivre l’unique Maître divin

Publié le par Michel Durand

Homélie du dimanche 15 janvier 2012

dite au temple de la rue Lanterne

Temple_IMG_3252.jpg

 

Il m’est arrivé de lire quelques livres de Théodore Monod, notamment pendant mes séjours dans le désert de Mauritanie. Avec ses écrits, j’ai découvert que les théologiens protestants libéraux avaient une explication de la résurrection qui ne me satisfaisait pas totalement. Mais, n’ayant pas sérieusement étudié la question, je peux avoir mal compris la pensée de ce scientifique. Jésus ne serait-il que prophète sans être fils de Dieu ? Il me semble que Théodore Monod voyait peu de différence entre Mohammed et Jésus. Avec Albert Schweitzer, il affirme que Jésus, prophète, n’est pas Dieu, pas plus que vous et moi ; d‘où les interrogations possibles sur la résurrection. Je ne partage pas cette opinion, tout en acceptant d’en débattre tellement je me sens incapable de dire quelques paroles certaines sur ce sujet. Et c’est là que ma réflexion s’enracine dans mes souvenirs scolaires de seconde. Jésus est bien le Seigneur, le Ressuscuté, celui qui peut dire, comme Dieu : ego eimi, Je Suis ! Ce Christ mérite bien que l’on quitte le maître humain afin de suivre l’unique Maître – divin.

 

Cette homélie fut dite au temple des Terreaux (69001 Lyon). La lire ou l'entendre intégralement sur le site de St Polycarpe

 

 


Publié dans Eglise

Commenter cet article