L’homme-Dieu est notre maître. Lisons-nous son Message ? Le suivons-nous dans son enseignement ? Et si l’on s’était éloignée de l’Évangile ?

Publié le par Michel Durand

Aujourd’hui, à lire ou à entendre (voir ici et ici) : deux homélies qui, en fait, n’en font qu’une. Celle de ce jour de Noël n’est effectivement que le prolongement de l’office de la nuit. Entendre le message de Noël en pleine connaissance de ce qui se passe dans le monde.

 

casoldats-francais.jpg

Toujours en effervescence, Bangui se préparait, mardi 24 décembre, à passer un réveillon de Noël sous couvre-feu et dans la psychose de nouvelles violences intercommunautaires. Plus d'info.

 

 

Dépassons les images pieuses pour entrer pleinement dans la dynamique révélée.

 

Oui, oublions la crèche et regardons bien ce qui se passe. Dieu vient chez nous, pour nous parler en langue d’homme. Jésus grâce à Marie arrive au monde. C’est le Verbe de Dieu, sa Parole, qui atteint notre humanité. Quand Jésus nous parle, c’est Dieu lui-même qui nous parle. Quand nous écoutons la parole de Jésus, son Évangile, sa Bonne Nouvelle, c’est la Parole de Dieu que nous entendons.

 

Sommes-nous bien conscients (conscientes) d’entendre la Parole de Dieu ?

 

21 siècles déjà que ces événements ont eu lieu ! 21 siècles que le Sauveur nous parle. Entendons-nous sa voix ? Sûrement un peu. Est-ce assez ? Je ne le pense pas. Car si nous entendions vraiment la Parole de Dieu pour la mettre en pratique, le monde vivrait autrement. Là où il y a le chômage, nous nous organiserions pour partager le travail. Là où un homme mendie quelques francs, nous dresserions une table pour partager un repas. Là où il y a là guerre, nous fermerions les usines qui fabriquent les armes. 

 

Comme d'habitude se rendre sur le site de St Poycarpe à Lyon pour entendre et/ou lire les homélies : nuit de Noël - jour de Noël


Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article