La gauche politique prolonge la pratique de la droite. Cela donne que personnes sont vues comme indésirables sur une terre dite européenne

Publié le par Michel Durand

Quand les Européens mirent les pieds sur les côtes africaines – on peut dire depuis les Romains – ils se considérèrent chez eux, prirent les terres qui leur convenaient et imposèrent leurs lois et coutumes. Colonisation dont nous connaissons les conséquences jusqu’à ce jour.

1979924_200906265505826-1.jpg

Sans papiers. Record des expulsions battu en France en 2012


Quand un Africain, d’Afrique blanche ou noire, débarque sur nos côtes, une batterie de règlements propulse ces personnes hors des frontières européennes.

Les militants de la cause de droits de l’homme s’expriment vainement. La toute nouvelle écologie humaine ne passe pas par eux ; la solidarité de l’Internationale les ignore. La gauche politique prolonge la pratique de la droite. Et cela donne que des familles, des célibataires indésirables sur une terre européenne sont ignorés. On les met hors la loi et ils n’ont pas droit à un toit pour passer la nuit. D’où ce genre de message :

 

Bonjour,

 

Je sais que vous être très sollicité, mais je me permets de vous contacter, car, en tant que membre de RESF Villeurbanne, je suis en contact avec une femme, Mme L., de RDC, mère de 6 enfants et enceinte de 4 mois (dur dur).

Elle a été déboutée du droit d'asile et a donc dû quitter le CADA Nicolas Garnier, à Villeurbanne. Jusqu'à ce matin, elle et ses enfants étaient hébergés à l'hôtel payé par Forum et se retrouvent donc à la rue ce soir.

Forum a fait tout ce qu'il fallait pour Mme L. , le 115, la MVS....

Nous, RESF, sommes en contact avec le CCAS de Villeurbanne, des élus ; mais cela n'aboutit pas pour le moment.

Je sais que vous aviez lancé un "Appel aux Églises et communautés religieuses protestantes et catholiques de Lyon" pour ces problèmes d'hébergement.*

Auriez-vous un contact à me donner, vers qui cette maman pourrait se tourner, en attendant d'avoir un hébergement par le 115, pour ne pas dormir dans la rue avec ses 6 mômes ?

Cordialement 

Et ce n’est pas le seul.

 

Voici également reçu aujourd’hui :

 

Deux familles menacées de démembrement. Priver des enfants de leur père, des pères de leur enfant, c’est ça, le changement ?  
Ministre de l’Intérieur =  ministre du démembrement des familles et du trou de serrure, avant comme maintenant ?

David I. est nigérian ; il a 44 ans ; il vit en France depuis 16 ans : autant dire qu’il y a fait sa vie. Il a vécu plusieurs années avec une compagne française avec qui il a eu un enfant. Emmanuel a maintenant 4 ans et demi et est en 2e section de maternelle à l'école Pierre Joigneaux, à Bois Colombe. Son père a bénéficié de titres de séjour en tant que parent d’enfant français. Mais quand, en 2012, le couple s’est séparé, David I. a été privé de titre de séjour alors qu’il continue de s’occuper de son fils et participe matériellement à ses besoins à hauteur de ses revenus. 
Ces façons de faire sont scandaleuses. On ne voit pas de quel droit on priverait un enfant de son père et un père de son enfant au prétexte que les parents sont séparés ! Quelles compétences ont les fonctionnaires de préfectures ou du ministère de l’Intérieur pour juger des affaires familiales ? Et pour qui se prennent le ministre et son cabinet pour s’arroger de tels   pouvoirs ? L’intérêt de l’enfant ? En quoi serait-il défendu par le fait d’expédier son père à des milliers de kilomètres, menotté et bâillonné comme un malfaiteur ? D. I. a déjà subi une première tentative d’expulsion le 14 juin. Il a refusé d’embarquer et a été tabassé. Il a déposé plainte devant l’IGS et a été entendu une première fois. 
Ministre du démembrement des familles et ministre du trou de serrure, la gloire !

Ou encore


C. Li vit avec sa femme aux Lilas (93). Ils ont une petite fille de 3 ans,  EMY, née en France. Elle fréquente la crèche Jacques Prévert depuis l’âge de 4 mois et est inscrite en petite section maternelle à l'école Romain Roland aux Lilas pour la rentrée. Très vive, elle parle déjà bien français pour son âge. M. Li est très présent auprès de sa fille dont il s'occupe le soir, quand la maman travaille. La petite réclame son papa tous les jours depuis sa mise en rétention il y a maintenant 9 jours. M. Li a une soeur qui vit avec son mari en région parisienne. Ils sont régularisés, ont construit leur vie ici, et ont deux enfants adultes, diplômés en France, qui y vivent et travaillent. Les deux parents travaillent, sont appréciés de voisins, des parents de crèche, etc. Bref, la vie de tout le monde. Sauf qu’ils sont arrivés en France en 2004, il y aura bientôt dix ans, qu’ils sont de nationalité chinoise et sans papiers.

C. Li  a été arrêté le 13 juin 2013 lors d’un contrôle routier et placé en rétention. Il peut être renvoyé en Chine à tout moment, à 12 000 km, sans véritable espoir de retour,  abandonnant sa compagne et sa fille. 
Est-ce vraiment pour ça qu’Hollande a été élu ? Est-ce « normal » ?

Faxez mailez sans modération  pour exiger la libération immédiate de M.  LI, d'une part au préfet de Seine et Marne qui l'a placé en rétention et d'autre part à celui de la Seine-Saint-Denis qui a pris une Obligation de Quitter le Territoire Français à son encontre.

 

Mais il y a aussi, de magnifiques gestes de solidarité. Peu nombreux, mais combien appréciable !

 

de Lyon, 1er arrondissement

Bonjour,

Nous avions dans la rue (sortie du Cada)  une maman seule avec un bébé de 7 mois et une petite fille de 4 ans.

L'institutrice "S. " qui habite dans le 1er vient de proposer une possibilité d'hébergement provisoire pour cette maman et ses enfants ;  mais nous continuons à l'aider au niveau nourriture et vêtements pour le moment.

Avez-vous des contacts avec le service vacances de la mairie du 1er ? Si oui, pouvez-vous demander une place pour quelques jours en centre aéré, le secours populaire de Vaulx l'avait noté, pour le paiement.

La maman a des papiers et peut t travailler à condition de trouver la solution pour ses enfants.

Merci de me tenir au courant pour ce que vous pourrez faire

amitiés

annemarie.dureux de resf Vaulx en Velin

 

 

* Je sais que vous aviez lancé un "Appel aux Églises et communautés religieuses protestantes et catholiques de Lyon" pour ces problèmes d'hébergement.

 

------- >   Hélas, cet appel a vraiment eu peu d'échos.

 


Publié dans Politique

Commenter cet article