« La pauvreté extrême et les structures économiques injustes qui causent de grandes inégalités sont des violations des droits de l'homme »

Publié le par Michel Durand

Jorge Mario Bergoglio, François, évêque de Rome

 

Vu les dernières années de la vie de l’Eglise, le N° 1 actuel du service de Pierre se doit de ressembler au moins à Jean XXIII

article_Goglio.jpg

 

Une photo de Jorge Bergoglio, le 3 mars 2013, avant qu'il ne devienne le pape François 1er.

L.THIEBERGER/AP/SIPA ; Voir 20 Minutes


Quelle Église voulons-nous construire ? se demande Jean-Claude Metton de Chazay-d’Azergues dans le Témoignage Chrétien du 28 février 2013. Il écrit : « Dieu seul, sans doute, connaît les raisons profondes de la décision de Benoît XVI. Je pense, pour ma part, qu'il a été broyé par les contradictions qu'il a dû gérer. Sa mission d'annoncer au monde l'Évangile de Jésus-Christ n'a-t-elle pas été troublée, voire dénaturée, par tous les scandales qui ont éclaboussé l'Église, sous son pontificat ? [ ... ] Le geste de Benoît XVI est pour moi d'une très grande lucidité et sagesse, tout en étant prophétique. Sa décision nous provoque toutes et tous à participer, sinon à son remplacement, mais à une profonde réforme de l'Église et de son type de gouvernance avec le concours de l'ensemble du peuple de Dieu, tel qu'il a été défini par Vatican II. La seule question qui vaille aujourd'hui est de savoir quelle Église nous voulons construire pour annoncer l'Évangile et servir l'humanité tout entière. La réponse ne peut venir du pape seul, de la Curie seule, d'un synode seul, mais de l'ensemble du peuple de Dieu, du plus grand théologien au plus modeste fidèle ».

Maintenant que nous connaissons François 1er nous pourrons vérifier si nos espérances seront comblées.

Philippe Clanché (TC 3529) estime qu’ « avant même de toucher au contenu d'une partie du message, il s'agira de mettre en avant le trésor de la Doctrine sociale de l'Église catholique. Trouver le moyen de faire entendre à nos sociétés occidentales que le Saint-Siège demeure par exemple un des plus grands pourfendeurs de la mondialisation libérale qui laisse la majorité de l'humanité de côté au bénéfice de quelques-uns. »

Il semblerait qu’il puisse en être ainsi. A nous, comme il le demande, de prier pour lui afin qu’il en soit ainsi.

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article