Le préfet a envoyé sa police évacuer la Basilique ; l'ancien évêque de St-Denis, le Père Olivier de Berranger, s'est vu refuser l'entrée

Publié le par Michel Durand

 

VOIR ICI

 

Les catholiques ne devraient-ils pas être tous dans le rue pour défendre les droits des frères étrangers, comme ils savent le faire pour d’autres causes ? Les cercles de silence, appel à la conscience des citoyens ne devraient-ils pas s’agrandir ?

Bien sûr  que oui si l’on applique les déclarations officielles des Églises.


À la rue depuis 194 jours, des mal-logés avec leurs soutiens se sont installés, hier, dans la Basilique de Saint-Denis afin d'obtenir un hébergement. Le préfet, qui refuse de les reloger, les a fait évacuer avec violence par la police. Du jamais vu depuis l'intrusion de la police dans l'église Saint-Bernard à Paris en 1996.


Publié dans Politique

Commenter cet article