Les cercles de silence en été

Publié le par Michel Durand

Ils se tiennent toujours. Certes, moins nombreux. Mais ils sont !

Appel permanent à la conscience citoyenne.

 

2010-0316.jpg

à Lyon le 14 juillet 2010

Voici un joli témoignage :

Petit cercle curieux mais pas inintéressant. 18h, je suis seul et décide de m’installer au centre du marché, lui-même organisé en un grand cercle sur la place. 18h05, arrive une régulière, puis 18h10 une autre. Nous voilà trois, insuffisant pour déployer la banderole. Deux autres personnes arrivent et nous déployons la banderole. Nous ne dépasserons pas ce nombre de cinq. Difficile de garder le cercle formé et de partir distribuer des tracts. Beaucoup de touristes, en Provence, l’été, avec un marché de producteurs locaux, c’est normal. Beaucoup prennent le temps de lire les panneaux, nous disent connaître parce que cela se fait chez eux. En général, l’accueil est chaleureux mais pas plus engagé. J’avais remplacé la lanterne par un bouquet de fleurs des champs et un producteur est venu y ajouter un magnifique bouquet de soucis, sympa, non ? On se raccroche à ces petits signes encourageants comme celui qui, après avoir lu les panneaux, lève le pouce pour nous signifier son approbation.

Allons, gardons courage et foi !

Pierre Rey de Forcalquier (04)

2010-0319.jpg

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article