Les limites de la terre

Publié le par Michel Durand

Bibliographie

 

Jérôme BARBAROUX, toujours dans la ligne du laboratoire « Quelle société voulons-nous ? Notre engagement dans la construction d’un monde à venir », a lu quelques ouvrages et articles approchant le sujet.

Selon lui, le plus limpide et lumineux est « Pour un Christ vert » de Hélène et Jean BASTAIRE aux éditions Salvator.

bastaire.jpg

Voici son témoignage :

« Ayant la chance de travailler dans le domaine de l’environnement (« l’écoresponsabilité » plus précisément), j’ai progressivement acquis l’intuition que les politiques publiques sont vaines pour fonder un changement radical de comportement individuel pour un plus grand respect de l’environnement (de la Création dirai-je en chrétien). Il me semble en revanche que l’Église, parce qu’elle s’adresse à la personne en tant que personne, et non en tant qu’agent économique, ou qu’électeur, ou que contribuable ou que sais-je encore, est à même de proposer le cadre et la spiritualité nécessaire à un changement durable de comportement.

Malgré cela je suis bien certain de ne pas vivre en « décroissant », et que mon mode de vie n’a de ce point de vue rien d’exemplaire !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article